La DARPA veut s’équiper de porte-drones sous-marins

L’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense lancera un nouvel appel à projet le mois prochain. Il s’agira cette fois d’un projet de développement d’un engin autonome submersible capable de transporter et de propulser des drones aériens (UAV – unmanned aerial vehicle) et sous-marins (UUV – unmanned underwater vehicle).

Le programme a été baptisé Hydra, en référence à l’Hydre de Lerne, ce serpent à sept têtes de la mythologie grecque, dont les têtes repoussaient à mesure qu’on les coupait, à moins qu’on ne les coupât toutes d’un coup.

La DARPA donne rendez-vous le 5 août prochain aux industriels intéressés par ce projet, et les invite à venir prendre connaissance des modalités de candidature.

Cer derniers devront répondre aux spécificités techniques liées au contenant, le porte-drones sous-marin, mais également à celles du contenu, les UAVs et les UUVs qui seront transportés et lancés depuis la plateforme.

Le programme Hydra diffère du programme UFP (Upward Falling Payloads), lancé un peu plus tôt cette année, et qui se concentre sur des containers de drones placés au fond des océans. Avec Hydra, la DARPA souhaite inventer un nouveau système autonome de transport sous-marin ainsi qu’une technique inédite d’éjection sous l’eau de véhicule sans pilote. Ainsi, Hydra devrait permettre de s’approcher au plus près de la zone cible et de déployer furtivement des drones, depuis le fonds des océans, de manière à ce que les troupes américaines restent hors de danger.

L’Armé U.S. veut s’équiper de ce type de véhicule compte tenu de la recrudescence des actes de piraterie et de la difficulté grandissante à surveiller les océans. Avec un tel programme, elle bénéficiera d’une nouvelle capacité sous-marine modulable, adaptable à différents types de mission. Les technologies que les industriels proposeront devront elles aussi être adaptables aux différentes situations rencontrées, et notamment lors de leur projection dans les airs, sous l’eau ou en surface.

Le programme Hydra sera dirigé par Scott Littlefield et Christopher Glista de la DARPA.

Voici une chronologie des projets de systèmes navals menés par l’Agence américaine depuis 1969.
humanoides_fr_darpa_naval_drones


Laisser un commentaire

  1. Grumman

    Alors c'est cool, la puissance americaine sous l'eau.!!