La France va certainement s’équiper de drones Reaper

La France connaît son point faible. Le ministre de la Défense admet que la France manque de drones. Et les opérations au Mali n’ont fait que le confirmer. Ils sont en train de faire défaut aux forces françaises notamment en matière de surveillance. Les islamistes jouent à un cache-cache permanent, et sans un outil fiable et opérationnel, il est impossible de les suivre.

Partant de ce constat, il semblerait que la France veuille faire l’acquisition de deux drones américains Reaper et ce très rapidement, avant la fin de cette année. Jean-Yves Le Drian est d’accord pour dire que les quatre Harfang que la France possède ne suffisent pas.

Humanoides_fr_drone_heron

Deux d’entre eux ont été envoyés au Mali pour participer à l’opération Serval afin de repérer plus clairement l’ennemi et épargner les populations civiles. Les Harfang sont ces systèmes fabriqués par EADS, à partir du modèle Heron de la marque israélienne IAI.

Vers l’achat de deux Reaper

Le Ministère de la Défense a entamé des discussions avec Washington pour l’achat de deux drones de la marque General Atomics, baptisés MQ-9 Reaper, et communément appelés Reaper. Il s’agit d’un drone de surveillance et de combat.

La France les achèterait non armés, mais avec la possibilité de les équiper pour le combat ultérieurement. Ce modèle pourrait même accueillir de l’armement français (les missiles AASM de Sagem). Pour répondre aux besoins spécifiques français du théâtre d’opération au Sahel, ils seront francisés par le groupe EADS.

Il est probable que cela prenne du temps. Le Pentagone a dit oui mais il reste à convaincre le Congrès américain… Des pilotes de drones français pourraient néanmoins être dépêchés sous peu aux Etats-Unis pour être formés sur ces modèles. Il semblerait que le Ministère de la Défense veuille mettre fin au débat stratégico-politico-industriel sur l’arrivée de drones étrangers, et en particulier américains, dans les mains de l’armée de l’air française. Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les véritables concernés, c’est-à-dire, les forces armées.

Humanoides_fr_drone_reaper_arme


Laisser un commentaire

  1. Robot dreamer

    Quelle tristesse, que la France (et plus largemment l'Europe) ne soit pas déjà capable de fournir ce type d'engin... Avec tous nos savoir-faire...