La Robocup n’aura pas lieu à Lyon en 2016

Ce ne sera pas pour cette fois ! Lyon qui avait annoncé pendant le salon Innorobo vouloir accueillir la RoboCup 2016 dans la ville, s’est fait devancé par la ville allemande de Leipzig. Les équipes Rhoban Project ou L3M-SIM devront attendre encore avant de pouvoir disputer des matches sur le sol français.

Alors que l’Allemagne est arrivée troisième lors de la dernière Coupe du monde de robotique (derrière l’Iran et la Chine), une deuxième bonne nouvelle vient d’être annoncée en faveur de nos amis d’outre-Rhin. Après la Thaïlande en 2015, ce sera la cité allemande de Leipzig qui organisera la Robocup 2016 dans sa ville.

Les retombées pour une ville soint moindres que celle d’une Coupe du monde de footbal bien évidemment, mais le tournoi de robotique attire en moyenne 40 000 visiteurs et 2500 participants de 45 nationalités pendant une semaine. La couverture média est importante : en 2013, pour la Robocup aux Pays-Bas il y avait 112 journalistes venus de 22 pays.

La Robocup : un tournoi pour faire avancer la robotique

Référence mondiale de l’innovation, la Robocup est un tournoi international de robotique qui réunit 4 compétitions :

  • la RobocupSoccer : épreuve reine, c’est un tournoi de football robotisé entre deux équipes de robots capables de développer leur jeu de manière autonome sans aide extérieure. Ils ne sont pas téléguidés et doivent se débrouiller pour localiser la balle, leurs partenaires, les adversaires, puis trouver par eux même la manière d’aller marquer un but. L’ambition de cette compétition est de créer une équipe de robots capable de rivaliser avec les champions du monde « humains » d’ici à 2050.
  • la RoboCupRescue : compétition de robots en situation de sauvetage et d’assistance à la personne. Les machines doivent être capables de franchir des obstacles et d’agir sur leur environnement (ramasser un objet, repérer une victime…).
  • la RoboCupJunior : projets éducatifs d’initiation à la robotique auprès des enfants dans les écoles
  • la RoboCup@Home : compétition de robots pour la réalisation de tâches domestiques. Le robot doit être capable de comprendre oralement des ordres puis de les exécuter, par exemple arroser les plantes, chercher un objet ou remplir un verre…

L’organisateur est la Fédération ROBOCUP, organisation à but non lucratif, dont la mission est de faire progresser la science et la technologie. Elle est présidée par M. Daniele Nardi, Professeur en Intelligence Artificielle à l’Université de Rome.


Laisser un commentaire