Drones : des solutions de détection et destruction bientôt en service

Les drones sont des appareils difficilement détectables, au vu de leur taille et de leur altitude de vol. La lutte contre les survols pirates est donc de premier ordre pour beaucoup de pays. Afin de s’en protéger, tous rivalisent d’ingéniosité. La Russie a réussi le coup de maître de concevoir un canon à micro-ondes capable de fonctionner, tandis que l’Allemagne a développé un canon laser.

A la recherche de solutions de détection…

Le premier obstacle à la destruction de drones est leur repérage. Les drones militaires volent à basse altitude, sous les radars, et les drones civils sont si petits qu’un radar habituel les confond avec des oiseaux. Toutefois, pour le directeur de la technologie de DeTect, une société spécialisée dans les radars, le problème n’est pas insurmontable. Adam Kelly explique que dire qu’un drone est indétectable par radar est une erreur. Le problème réside dans le trop plein d’informations captés par le radar.

Selon lui, il existe malgré tout plusieurs moyens d’identifier un drone. Par exemple en analysant les mouvements de chaque objet détecté par le radar ainsi que chaque retour d’information. Ce qui revient à automatiser un processus consistant à repérer tout objet ne correspondant pas aux schémas enregistrés pour un oiseau. Il est également possible d’utiliser des microphones pour détecter un drone par le bruit qu’ils émettent. Cette technique ne fonctionne toutefois pas sur des drones de type aile volante, conçus pour prendre de l’altitude et piquer sur leur cible à la manière d’un missile V-1. Enfin, identifier un drone grâce aux ondes radios que son contrôleur émet est également une option. Ce procédé est cependant inutilisable sur des drones préprogrammés pour se rendre à destination sans lien radio.

Le canon laser, Laser Effector de MBDA

 

La destruction de drones c’est pour bientôt!

Une fois le drone identifié, reste la question de le détruire. C’est là que les innovations de certains pays nous font rentrer de plein pied dans le monde de la science-fiction. La Russie et l’Allemagne ont chacun mis au point une arme du futur, utilisable dans la lutte contre les drones.

Le canon à micro-ondes, développé par la Corporation unie de construction d’appareils (OPK), une entreprise d’état russe, est capable de désactiver un drone ou un missile à près de 10 kilomètres. Le canon est composé d’un générateur haute-puissance, d’une antenne à réflecteur et d’un système de contrôle, fixé sur un châssis de BUK, un système de défense sol-air. Le canon peut être fixé sur une plateforme spéciale afin d’assurer une défense à 360 degrés selon le porte parole de l’OPK. En plus de neutraliser les drones et missiles, le canon peut également désactiver les systèmes électroniques d’avions volant à basse altitude. Il peut également perturber les ondes radios, rendant les communications impossibles. Cette arme du futur devrait être présentée lors de l’exposition militaire Army 2015 dans les jours à venir.

La filiale MBDA Deutschland, elle, a développé un canon laser. Le Laser Effector, est un canon générant un rayon concentré de 40 kW capable d’abattre une cible volante à plus de 2 km. Le canon utilise plusieurs sources de lasers, concentrés par un effecteur avant d’être dirigés vers la cible. Des optiques miroirs sont utilisées pour diriger un rayon de haute qualité sur la cible, offrant une visée très précise. MBDA Deutschland travaille actuellement à des améliorations pour permettre une utilisation du laser par la marine et l’armée de l’air. Les chercheurs espèrent pouvoir équiper les C-RAM, des systèmes d’interception d’artillerie et de missiles, du canon pour une plus grande mobilité. Ils tentent également de relier cette arme au système de Commande et Contrôle. Cet appareil parvient à tellement concentrer la puissance du laser qu’il est capable de mettre hors service un drone de type Dji Phantom. Dans cette vidéo, il suffit de quelques secondes pour que le DJI Phantom soit troué par le faisceau laser hyper concentré.

 

Crédits photo : US Army


Laisser un commentaire