Laisser un robot gérer son compte Tinder

Laisser un robot gérer votre compte Tinder

Tinder est une application de rencontres qui se base sur un principe très simple : l’application affiche sur votre écran la photo d’une personne choisie selon les critères référencés. L’utilisateur peut ensuite faire glisser la photo vers la droite pour indiquer son intérêt pour la personne ou vers la gauche pour indiquer son manque d’intérêt. Si la personne sur la photo est également intéressée par l’utilisateur, l’application les met en contact pour qu’ils puissent discuter. Saurabh Datta, un designer originaire de Shanghai, a mis au point un robot capable de gérer son compte Tinder pour lui.

Conditional Lover (Amant sous conditions) est une espèce de robot un peu branlant, à mi-chemin entre la webcam et la lampe de bureau. Le robot possède une webcam comme système visuel, des servo-moteurs qui actionnent des stylets pour les faire glisser la photo à gauche ou à droite. Le robot possède un algorithme comme cerveau, qui lui permet de décider quoi faire de quelle photo.

Gérer vos potentiels correspondances de façon automatique

Grâces aux données référencées par l’utilisateur dans le robot, celui-ci est capable de choisir d’aimer ou non une photo selon des paramètres comme, l’âge, l’origine, la symétrie du visage ou encore des détails, comme le fait que la personne sourit ou non, ou bien porte des lunettes. La webcam lit l’image, et la transfère à l’algorithme. Celui-ci est capable de détecter un visage sous plusieurs angles. Il est assisté par un logiciel de reconnaissance faciale qui permet de définir la correspondance éventuelle avec les critères.

Le robot n’est pas capable cependant d’apprendre au fil du temps. Les paramètres indiqués ne changent pas et le robot continue de choisir les correspondances potentielles selon les mêmes critères. Pour Saurabh Datta, cette expérience offre une vision des réactions des humains et des robots à la beauté. Pour un humain, la beauté est irrationnelle et le simple fait d’avoir un visage comprenant le nombre d’or ne suffit pas à être beau. Pour un robot, la beauté est non-négociable et si les critères correspondent, le sujet est beau.

Les "doigts" du Conditional Lover


Laisser un commentaire