Le Disney Research présente Jimmy, un robot contrôlable à distance

Non, il ne s’agit pas de Wall-E ni même des personnages du film Robots mais bien d’un prototype de robot en chair et en os. Ou bien plutôt en plastique et métal.

Si l’on connaît tous bien l’immense cinématographie de Walt Disney, on oublie bien souvent que le studio de création américain comporte également en son sein un laboratoire de recherche. Fort de ses 14 milliards de dollars de chiffre d’affaires trimestriels et de ses résultats en progression depuis le succès de Star Wars, la compagnie fondée en 1923 peut se permettre d’injecter des fonds conséquents dans la recherche. Sobrement appelé Disney Research, le laboratoire explore différents secteurs comme la vision par ordinateur, le graphisme informatique, les communications sans fil, les interaction homme-machine, les nouveaux matériaux mais aussi…le machine learning et la robotique.

Parmi les réalisations du laboratoire, il y a ça :

Mais les studios Disney ont récemment sorti une nouveauté, le robot hydraulique Jimmy.

C’est un robot télé-opérable qui peut interagir avec les humains en toute sécurité. Pour se mouvoir, le robot utilise un nouveau genre de transmission hydrostatique à base d’un mélange air-eau. L’humanoïde est constitué de deux bras disposant chacun de quatre degrés de liberté, et d’une tête à deux degrés de liberté munie de caméras qui fonctionne avec des servo-moteurs. Le flux vidéo est diffusé en temps réel dans le casque de réalité virtuelle du télé-opérateur qui peut ensuite actionner deux leviers pour diriger les gestes de Jimmy. Mais le vrai plus c’est que les chercheurs sont parvenus à reproduire une sensation d’haptique, en mettant en oeuvre leur technique de transmission hydrostatique. Ainsi, l’homme équipé de son casque de réalité virtuelle peut s’immiscer dans l’environnement du robot tout en ressentant les forces exercées sur les membres du robot. Cela lui permet donc de manipuler des objets avec une précision remarquable et à distance, offrant une nouvelle expérience d’interaction homme-robot.

Caractéristiques du mécanisme de piston qui articule les mouvements du robot :

Schéma du système de pistons articulant le robot Jimmy de Disney

D’après les auteurs de la recherche, la manipulation à distance a un long passé derrière elle, depuis les inventions mécaniques de Ray Goertz développées en 1954 pour gérer les déchets nucléaires, au robot archéologue de la mission sous-marine OceanOne. La nouveauté de ces dernières années, c’est la possibilité de relier l’opérateur à la machine sans recourir à de la connectique physique comme les câbles, mais bien plutôt en les connectant grâce à de nouvelles technologies à distance, qu’elles soient neuronales ou électromagnétiques. Ce champ de la recherche est particulièrement investi par la robotique industrielle pour améliorer la sûreté et l’efficacité des robots collaboratifs. A noter que le robot Jimmy n’est pas exactement un robot piloté à distance puisqu’il est relié par des tuyaux véhiculant de l’eau ou de l’air pour traduire les mouvements de l’opérateur au robot.

Jimmy sera dévoilé au monde à l’occasion de la Conférence Internationale de Robotique et d’Automation (ICRA) qui s’ouvre le 16 mai prochain à Stockholm.

robot-disney


Laisser un commentaire