Le drone sous-marin Bluefin 21 à la recherche du Boeing 777

Un véhicule sous-marin autonome de la société Bluefin Robotics va être déployé au fond de l’ocean indien pour essayer de retrouver l’épave du Boeing 777, disparu des écrans radar depuis le 8 mars 2014. Le Bluefin 21 est un produit américain conçu pour la détection, la reconnaissance et les relevés en fonds marins. Les autorités malaisiennes attendent d’avoir des signaux plus clairs avant de lancer l’opération.

Le Bluefin 21 fait partie de la famille des AUV, les Autonomous Underwater Vehicle. Il s’agit d’un robot sous-marin long de 4,93 mètres et 53 centimètres de diamètres, capable de transporter différents capteurs et charges utiles selon le type de mission. Il est doté d’une autonomie importante (25 heures à 3 noeuds en moyennes) qui lui permet d’effectuer des missions prolongées sous l’eau. Il est suffisamment léger (750 kilos) pour être facilement transportable et mis en opération depuis un large éventail d’embarcations.

La société qui le commercialise a été créée par des ingénieurs du laboratoire d’AUV du MIT en 1997. Bluefin Robotics développe une gamme complète d’appareils de surveillance et reconnaissance sous-marine. Le Bluefin 21 est leur produit qui présente le plus grand rayon d’action.

gamme de drones sous marins Bluefin Robotics

Le drone Bluefin 21 peut atteindre des profondeurs de l’ordre de 4500 mètres. Or, les derniers signaux détectés proveniennent à peu près de cette profondeur. « On est donc vraiment à l’extrême limite », souligne Angus Houston.

La mission du repérage de l’épave du vol MH370 va se dérouler en deux étapes : d’abord, le robot sera équipé d’un sonar pour tenter de capter un signal.

C’est un processus long et très difficile, surtout quand on fouille le tréfonds de l’océan. On va effectuer sortie après sortie jusqu’à ce que nous détections quelque chose d’anormal sur le fond marin, explique l’ancien chef des armées australiennes, Angus Houston, qui coordonne les opérations au large de la côte occidentale de l’Australie.

Si malgré tout le Bluefin 21 parvient à recevoir de nouveaux signaux, il sera remonté à la surface et équipé d’une caméra pour filmer les fonds marins car l’appareil ne peut pas porter à la fois un sonar et une caméra.

Bluefin 21 sur le ponton

Remontée du drone sous marin Bluefin 21

Le drone sous-marin Bluefin 21 à la recherche du Boeing 777

Bluefin 21 de la société américaine Bluefin Robotics


Laisser un commentaire