Le téléphone du futur sera-t-il androïde ?

C’est en tout cas un des projets du professeur Hiroshi Ishiguro, directeur du Intelligent Robotics and Communication Laboratories, qui dépend du Department of Adaptive Machine à l’Université d’Ōsaka, au Japon. Son équipe a développé un androïde téléopéré, au design volontairement minimaliste, qui permet de converser à distance avec une personne.

Au premier abord, le Telenoid intrigue. Il peut même faire un peu peur. C’est en tout cas ce que plusieurs visiteurs ont ressenti à Innorobo. Cet androïde est unisexe et dépourvu de traits reconnaissables. Son inventeur n’a pas souhaité donné un genre ou un âge, pour que les utilisateurs puissent mieux s’identifier à leur objet.

Le but du projet est d’améliorer les télécommunications grâce à la technologie. En le prenant dans ses bras, ce petit avatar humain apporte une présence humaine tout au long d’une conversation téléphonique. La texture de sa peau en silicone est douce et sa petite taille en font un objet facilement prenable et transportable. Il pèse tout de même 5 kilos.

Le principe de fonctionnement du Telenoid

Le robot reproduit la voix et les gestes de son interlocuteur grâce à ses deux haut-parleurs, une caméra et neuf actionneurs situés à l’intérieur du corps. Il ne faut pas le confondre avec un robot d’animothérapie comme l’est le robot phoque Paro.

Blog_Humanoides_fr_telenoid_ishiguro_innorobo_2013_pic1

Il faut considérer le Telenoid comme un outil de téléconversation dans le même genre que le logiciel Skype, avec en plus, la simulation d’une présence physique humaine. Un téléphone du futur en quelques sortes. Le robot est pourvu d’un système de reconnaissance faciale et de détection de mouvements. L’interlocuteur peut contrôler les comportements du Telenoid en actionnant des gestes préprogrammés comme un clignement des yeux, un hug ou encore un hochement de tête.

Les autres versions du Telenoid

Il faut savoir que le Telenoid est un objet de recherche pour l’équipe du Professeur Ishiguro. Il s’inscrit plus globalement dans le projet d’étude des robots androïdes baptisé Geminoid.

Blog_Humanoides_fr_telenoid_ishiguro_innorobo_2013_pic2

Les Geminoid sont, comme le Telenoid, des androïdes simulant une présence humaine, sauf qu’ils en prennent également l’aspect. Le Geminoid HI-2 est un androïde homme de 140 cm, copie conforme du Professeur Ishiguro. Le Geminoid F est une femme de 165 cm. Ses deux robots ont cinquante degrés de liberté chacun (13 dans leur tête, 15 dans leur corps, 22 dans leurs bras et jambes).

Blog_Humanoides_fr_geminoid_F_ishiguro

L’équipe a souhaité développer le Telenoid pour éviter les problèmes de genre. En effet, si notre interlocuteur est masculin, une voix d’homme va sortir des hauts-parleurs de la Geminoid F, l’androïde femme. Cela pourrait en déranger plus d’un…

Une version miniaturisée du Telenoid, sur batterie et en wi-fi, pour une utilisation dans la rue, est en cours de préparation. L’équipe espère convaincre les opérateurs telecom et commercialiser l’objet dans les années à venir.

Blog_Humanoides_fr_geminoid_HI-2_ishiguro


Laisser un commentaire