L’équipe française Vikings remporte la seconde épreuve de l’Argos Challenge

robot vikings Argos Challenge

Lancé en 2013, l’Argos Challenge (Autonomous Robot for Gas and OilSites) organisé par TOTAL SA, qui récompensera le robot qui répondra au mieux aux exigences du géant pétrolier, vient de franchir une nouvelle étape décisive. Début avril, les ingénieurs en compétition sont passés de la conception à la pratique. Au terme des cinq jours de compétition de la deuxième épreuve du Challenge Argos, les français VIKINGS sont arrivés, une nouvelle fois, premiers et trustent le haut du classement général.

Comme à la première étape du concours, ce sont les français de l’équipe VIKINGS qui sont sortis vainqueurs. Au cours de cette seconde épreuve, les équipes devaient relever différents défis liés à la réalité du terrain. Ils devaient notamment faire face à une simulation de fuite de gaz par ultrasons, à des obstacles placés aléatoirement, des alarmes, des bruits et des interférences, une coupure du système de communication, une source de chaleur suspecte (type incendie) ou encore des incohérences entre les modèles 3D du site et le terrain. De quoi mettre les robots à rude épreuve ! Et Les robots doivent être mis en conditions réelles, avec tous les risques qu’implique une opération sur un site dangereux. Et pour cause, « le principal objectif du Challenge ARGOS est de mettre au point des robots capables d’opérer dans des atmosphères potentiellement explosives. La certification ATEX est aujourd’hui une priorité et un prérequis à toute évaluation du potentiel de la robotique dans l’industrie pétrolière et gazière », soulignait Alain Goulois, Président du jury ARGOS lors de la clôture de la première épreuve.

Bien que victorieuse, l’équipe française s’est montrée assez modeste quant à sa performance : « Comme pour la première compétition, nous ne nous sommes pas positionnés en vainqueur. Mais nous avons eu les bonnes approches et ça a payé. La partie mécanique du robot, conçue et construite par SOMINEX  est fiable, efficace et robuste. L’électronique embarquée, les logiciels et les capteurs intégrés par l’IRSEM, l’Institut de Recherche de l’école d’ingénieur ESIGELEC, ont également bien fonctionné » a indiqué Xavier Savatier, coordinateur de l’équipe VIKINGS.

Mais les jeux ne sont pas encore faits… Si l’équipe française domine la compétition, la deuxième phase ne comptait que pour 25% de l’évaluation finale. Les 75% restants revenant à la troisième et dernière phase du concours qui se déroulera en mars 2017. Une année de préparation donc, de quoi perfectionner son prototype pour les uns et se remettre à niveau pour les autres.

Les résultats de la deuxième phase du concours Argos

1er : L’équipe française Vikings.

le robot Vikings à l'Argos Challenge

le robot Vikings à l'Argos Challenge

le robot Vikings à l'Argos Challenge dans un escalier

2e : L’équipe suisse LIO.

3e : L’équipe austro-allemande ARGONAUTS.

robot Argonauts Argos Challenge total

4e: L’équipe porto-espagnole FOXIRIS.

Le robot FOXIRIS à l'Argos Challenge TOTAL

5e : L’équipe japonaise AIR-K :

Le robot japonais Air-k à l'argos challenge

Le robot japonais Air-k à l'argos challenge


Laisser un commentaire