Les IA des ingénieurs de Two Sigma s’affrontent au Air Hockey

Le hedge fund américain Two Sigma organise tous les ans des compétitions pour mettre en avant son savoir-faire technologique. Cette édition 2016 a opposé les hommes aux machines dans un tournoi de Air Hockey.

« Des prix qui fluctuent. Un climat qui évolue. Une globalisation croissante. Chez Two Sigma, nous utilisons l’intelligence artificielle et la technologie pour trouver des schémas significatifs dans le bouillon international de data. Puis, nous utilisons ces schémas pour élaborer des stratégies d’investissement« . Voilà très basiquement ce que fait Two Sigma. Ce hedge fund New Yorkais peut se targuer d’un portefeuille d’actions valorisé à plus de 30 milliards de dollars. Pour travailler son image, l’entreprise sponsorise de nombreux événements. Des Hackathons, des concours de programmation, des programmes universitaires ou bien des organisations qui militent en faveur de la place des femmes dans le monde de l’ingénierie et de l’informatique.

Chaque année, le fonds d’investissement organise un concours de robotique et d’informatique. Ses employés doivent concevoir et affronter des IA sur des jeux-vidéo, des jeux de société et autres jeux de palets. Pour cette édition 2016, Two Sigma cup a travaillé en collaboration avec des experts extérieurs pour concevoir une table de Air Hockey, mais en légèrement améliorée. 

Sur cette table bleue, un palet de couleur verte et deux maillets rouges avec lesquels les joueurs doivent taper le palet pour marquer des buts. Au dessus, une architecture en métal montée de caméras pour fournir deux angles de vues sur le jeu. Pour la mobilité, les maillets sont reliés à un dispositif de cables, inspiré des câbles de caméras pour filmer les matchs de football. Les positions des maillets et du palet sont ensuite envoyées aux ordinateurs. Aux ingénieurs de concevoir un programme capable d’assimiler les informations et d’en tirer profit.

compétition IA sur AIr Hockey de Two Sigma (1)

compétition IA sur AIr Hockey de Two Sigma (3)

compétition IA sur AIr Hockey de Two Sigma (5)

Le tournoi a été divisé en deux tableaux. Le premier a vu s’affronter de vulgaires humains, le second, d’impitoyables I.A.

Jason, finaliste lors de la catégorie Machines, a écrit le programme de son IA sur Python, ce qui lui a permis « d’expérimenter des parties de ce langage informatique que je ne connaissais même pas« . Alors qu’il a adopté une approche centrée sur son propre style de jeu, privilégiant la rapidité et la réactivité au détriment de la précision, ses adversaires, Steven et Peter ont adopté une approche beaucoup plus directe et simpliste, mais qui s’est avérée payante : « Ce que j’ai retenu ? » se demande Steven, « Plutôt que de chercher des solutions délirantes qui prendront beaucoup de temps à mettre en oeuvre et à debugger, il faut toujours aller vers la simplicité« .

Une fois les vainqueurs de chaque tableau déterminés, c’est le choc des titans, l’heure de vérité. L’I.A de Steven et Peter doit affronter Todd en finale. Pas si simple, car au lieu de disposer de ses mains comme seuls outils vers la victoire, Todd a du composer avec un casque de réalité virtuelle pour commander son maillet à distance via une tablette tactile. Résultat, c’est l’IA qui a remporté le concours sur un score incontestable de 5-0.

Un bon coup de publicité pour Two Sigma, dont l’équipe d’ingénieurs a remporté la finale grâce à leur I.A.


Laisser un commentaire