Les NAO iraniens remportent un tournoi de football RoboCup

Une rencontre dans le cadre des compétitions internatioanles de robotique Robocup a eu lieu à Téhéran du 7 au 11 avril derniers. Au programme : du foot, du spectacle et plein de robots humanoïdes ! La RoboCup Iran Open 2014 a rassemblé des équipes allemandes, hollandaise et iranienne. Les iraniens qui jouaient à domicile ont été les grands gagnants de cette édition.

Il s’agissait d’un mini championnat SPL pour Standard Platform League. Depuis 2008, l’humanoïde NAO du français Aldebaran Robotics est la plateforme robotique officielle pour cette compétition robotique de football. Pour cetté édition iranienne, cinq équipes s’affrontaient dont trois allemandes, une néerlandaise et une iranienne.

NAO-match-de-football

Mais ni la Nao Dutch Team, ni celle de Brême, ni la Team HTWK de Leipzig et encore moins la Berlin United –de l’Université Humboldt, n’ont rien pu faire face aux iraniens du laboratoire Mechatronics Research Laboratory. Pourtant, les Nao des iraniens du MRL avaient fini seulement troisième lors de l’édition allemande qui s’est tenue quelques jours plus tôt à Magdeburg (Allemagne).

Sur un terrain rectangulaire de 6 mètres sur 3, pendant deux mi-temps de dix minutes et huit robots sur le terrain, les étudiants du MRL ont su faire la différence face aux équipes adverses, avantagées par rapport aux NAO iraniens. En effet, un des membres de l’équipe iranienne, Novin Sharhoudi estime que ses robots sont défavorisés par les sanctions occidentales qui frappent le pays à cause de son programme nucléaire controversé et qui empêchent les ingénieurs de recevoir les mises à jour de la plateforme NAO. Ils ne peuvent pas non plus acheter de robots ou certains composants associés, ni même faire des réparations pendant le tournoi.

programmation-du-NAO

Bien au-delà du football

Ce sont les programmes intégrés à la machine qui distinguent les meilleurs. Les robots « sont complètement autonomes, nous n’avons aucun contrôle sur le jeu et ils prennent leurs propres décisions », explique à l’AFP Novin Sharhoudi, 20 ans, étudiant en génie logiciel et génie informatique à l’Université Azad de Qasvin, au nord-ouest de Téhéran.

Au-delà du fun et du sport, c’est bien la programmation des robots et les applications dans d’autres domaines qui sont au coeur de la philosophie de cette compétition. « Les robots développent de nombreuses capacités, qui peuvent servir dans d’autres domaines. S’ils détectent une balle, ils peuvent retrouver une cible spécifique lors d’une opération de secours, et s’ils peuvent marcher, ils peuvent explorer un environnement dangereux ou contaminé », dit Patrick de Kok, 26 ans, membre de la Nao Dutch Team et étudiant en Master Intelligence artificielle à l’Université d’Amsterdam.

Rendez-vous du 21 au 24 juillet 2014 pour la compétition Robocup qui aura lieu… au Brésil ! Celle de l’année dernière avait eu lieu aux Pays-Bas.

NAO-Aldebaran-Robotics

Iran-remporte-la-Robocup-avril-2014

Les-NAO-iraniens-remportent-un-tournoi-de-football-RoboCup2

Le-robot-NAO-à-la-Standard-Platform-League-2014

nao-robocup-iran-2014

Les-NAO-iraniens-remportent-un-tournoi-de-football-RoboCup


Laisser un commentaire