Les robots à la rescousse des abeilles et de l’humanité

Les petites abeilles dronisées du laboratoire de robotique de Harvard suscitent le plus grand intérêt de la communauté scientifique américaine. Elles pourraient être la solution au problème de pollinisation auquel sont confrontés non seulement les Etats-Unis mais la terre entière.

La moitié des abeilles américaines a disparu en une dizaine d’années. En France le constat n’est pas plus brillant. Malheureusement les chercheurs ne trouvent pas la cause exacte de ce terrible phénomène. Pesticides ? Pollution ? Evolution climatique ? Virus ? Champignon ?

Quand les abeilles sont touchées, c’est toute notre chaîne alimentaire qui l’est, et de ce fait, l’homme aussi. Il est temps de s’en préoccuper : quand les abeilles sont en danger c’est l’humanité entière qui risquerait de disparaître.

Différentes équipes scientifiques étudient des solutions pour parer à ce problème. Certaines passent notamment par des solutions robotisées.

C’est le cas de l’équipe du Dr. Rober Wood du laboratoire de micro robots de l’Université de Harvard, avec les robobees, des drones miniaturisés pesant à peine 80 milligrammes, et capables de polliniser des champs de manière autonome. Ces mini robots sont capables de faire du sur place pour leur laisser suffisamment de temps pour transférer le pollen. Leurs battements d’ailes, stimulés par des signaux électriques, ressemblent à s’y méprendre à ceux des mouches. Les robobees peuvent atteindre jusqu’à cent battements à la seconde – assez pour flotter en l’air telle une abeille.

Le problème qui reste à résoudre est celui de leur autonomie. Les abeilles dronisées sont si petites qu’elles n’ont pas la place pour accueillir toute l’électronique et les batteries nécessaires pour effecteur des vols autonomes.

humanoides_fr_abeille_robots_drones_pollinisation_2

Une autre équipe de scientifique, anglaise cette fois, tente de retranscrire en langage informatique les mécanismes du cerveau d’une abeille pour ensuite les implanter dans un robot. Il s’agit du projet Green Brain.

Les premiers résultats des deux projets sont prévus pour fin 2014 / début 2015 et des ponts vont se créer entre les deux équipes.

Plus d’informations sur le projet Robobees
Plus d’informations sur le projet Green Brain


Laisser un commentaire