Les robots débarquent dans une grande chaîne de distribution américaine

Lowe, la grande chaîne de distribution américaine spécialisée dans le matériel de construction et de jardinage vient d’équiper un de ses magasins californiens de quatre robots assistants pour conseiller sa clientèle.

Les robots d’accueil ont le vent en poupe : après Pepper, SaviOne ou Kodomoroïd, voici les OSHbots.

Le groupe américain a démarré cette expérience dans le magasin Orchard Supply Hardware de San José (Californie), qui vient du matériel électronique. Lowe veut tester si ces nouveaux conseillers robotiques sur roulettes peuvent améliorer ou non le service-client en magasin. Comment ? En aidant la clientèle à trouver ce qu’elle cherche, en l’accompagnant jusqu’au rayon souhaité.

Le-robot-de-la-chaîne-Lowe-se-déplace-dans-les-rayons

Les-OSHbots-de-Fellow-Robots

Quatre OSHbots ont été développés par les équipes de l’Innovation Lab de Lowe en collaboration avec une entreprise robotique de la Silicon Vallery, Fellow Robots. Depuis novembre dernier, les équipes travaillent sur un robot aux lignes épurées, à l’allure d’un robot de téléprésence, avec deux grand écrans sur chaque côté et des caméras 3D afin qu’ils puissent analyser son environnement et identifier les articles rangés dans les rayons. A l’aide des deux écrans tactiles, les clients peuvent effectuer des recherches en questionnant la base de données des références en stock. Puis le robot les conduit dans l’allée où se situe le produit recherché. Si le produit est en rupture de stock, le robot l’indique de suite au client et lui économise ainsi du temps.

Identification-d'objet-par-le-robot-de-Lowe

robot-dans-un-magasin-Lowe

Une autre fonction très pratique du robot est sa possibilité d’identifier une pièce que lui apporte un client. En lui présentant à l’écran un clou ou une vis par exemple, le robot est capable d’identifier l’objet et de dire au client si celui-ci est disponible en magasin et dans quel rayon. Les robots peuvent communiquer en anglais et en espagnol.

Le coût du projet n’a pas été dévoilé. Mais Lowe investit de plus en plus dans les nouvelles technologies pour offrir des expériences d’achat innovantes à ses clients. La chaîne de magasin a notamment mis en place une holoroom, un espace de démonstration de ses produits mis en situation dans un environnement de réalité virtuelle.

un-robot-conseiller-dans-un-magasin

Les-robots-débarquent-dans-une-grande-chaîne-de-distribution-américaine

 


Laisser un commentaire

  1. WhyNot

    On est en bien conscients.
    Peut être que deux minutes de réfléxion vous suffisent, mais quand vous dites "combien d'emplois qui seront remplacés sur tous les commerces..", je trouve que ca reste très limité comme réfléxion !

    Ces robots (et bien d'autres) sont utilisés pour améliorer le service, changer l'expérience du client, ... mais en quoi vont ils remplacer les employés qui ont bien d'autres tâches à faire ?

    Par exemple, je ne vois pas en quoi des robots qui vont permettre au secours de localiser rapidement des victimes dans un accident risquent de supprimer les emplois des pompiers.

    Quand la révolution des appareils numériques est arrivée, on a tous crié au scandale pour les développeurs de péllicules et autres. Ces métiers ont évolués vers d'autres. Malgré la disparition de certains métiers, je pense que le marché de la photo numérique comprend aujourd'hui bien plus d'emplois qu'auparavant...

  2. Zenoob

    Alala !

    C’est pas compliqué, combien de personnes pour fabriquer ces robots ?

    Combien d'emplois qui seront remplacer sur tous les commerces au niveau mondial,si c'était le cas, réfléchissez 2 minutes quand même...

    Fin de la conversation.

  3. WhyNot

    "c'est vite vu" ?

    Non, je ne pense pas.
    C'est surtout que vous voyez ces robots comme des "remplacants" alors que ce n'est pas la cas.
    A chaque fois qu'il y a du nouveau les gens crient de peur mais ce n'est pas la peine de voir du mal où il n'y en a pas.
    En effet, je pense que ca va créer beaucoup d'emploi !

  4. Zenoob

    Oui c'est sur mais plus de perdus que de gagner, c’est vite vu !

  5. lamoule

    oui mais des emplois en plus pour les techniciens, le sav, les commerciaux et j'en passe ;)

  6. Zenoob

    Encore des emplois en moins,mais continuez !