Les robots grand public sont les stars du salon Innorobo 2014

A quelques heures de la clôture du salon Innorobo, nous vous proposons une visite des allées des stands à la Cité Internationale de Lyon, qui accueille pour la 4ème année consécutive le plus grand salon européen dédié à la robotique de service et d’industrie. Cette année, la part belle était faite aux robots humanoïdes, figures emblématiques de la robotique et de son histoire. Mais sauront-ils séduire le grand public et s’introduire un jour dans les foyers ?

Cette année, le robot le plus attendu à Innorobo était Romeo d’Aldebaran Robotics. Sans conteste. Ce robot humanoïde de la taille d’une petite personne, 1m40, développé par Aldebaran Robotics comme futur assistant pour les personnes âgées. C’est un projet énorme, réunissant 21 partenaires européens, et donc les premiers tests grandeur nature démarreront à partir de 2016.

Romeo le robot humanoïde d'assistance d'Aldebaran Robotics

Tissu intelligent avec des capteurs sur le robot ROMEO

Mais Romeo est loin d’être le seul robot humanoïde mis sur pied à l’occasion du salon. Hum hum ! Mis sur pied, c’est vite dit, puisque la grande majorité de ces robots humanoïdes ont encore beaucoup de mal à marcher seuls, et dans la plupart des cas s’aident d’une béquille ou de cordes pour tenir debout. C’est le robot REEM-C des espagnols de Pal Robotics, qui remporte la palme du robot humanoïde de grande taille le plus avancé, puisqu’il aura été le seul capable de se tenir debout et d’avancer dans les allées du salon.

REEM-C de Pal Robotics au salon Innorobo 2014

La startup Cybedroid a présenté son humanoïde Aria en entier. Lorsque nous l’avions rencontré l’an dernier, Aria n’était encore qu’un buste et une tête. Le robot sait désormais se tenir debout mais les fonctions de marche doivent encore être développées. Ce ne serait tarder…

Famille de robots humanoïdes à Innorobo

Poppy du laboratoire Flower de l’INRIA, le robot monté à partir de pièces imprimées avec une imprimante 3D imaginé, sait également se tenir debout mais ne marche pas encore. Même chose pour Icub, le petit humanoïde enfant développé par l’Istituto Italiano di Tecnologia pour étudier les sciences cognitives. Encore au stade de prototype, le CRIIF présentait également le SAMI, un assistant semi-humanoïde censé aider les personnes âgées à la maison de manière totalement autonome.

Robot SAMI semi-humanoïde du CRIIF

Les robots déjà disponibles pour le grand public

Les vrais stars du salon Innorobo sont incontestabement les technologies qui sont déjà au point à ce jour, c’est à dire, les robots aspirateurs et les robots de téléprésence.

Les robots de téléprésence vont devenir les nouveaux outils de millions de personnes, que ce soit à la maison, au travail ou dans les lieux publics. Leur principe : donner à une personne la possibilité d’être présente à un endroit virtuellement en prenant possession d’un robot à distance. La société Awabot a mis en place un dispositif de location de robots de téléprésence pendant les trois jours du salon qui s’est avéré être un véritable succès. Les personnes ne pouvant pas se rendre physiquement à Innorobo, pouvaient télépiloter en temps réel un robot Beam et visiter le salon, les stands et même interagir avec les participants par la voix.

Robot de téléprésence Awabot au salon Innorobo

Beam au salon Innorobo 2014

Location de robot de téléprésence BEAM

Génération Robots a lui aussi présenté un robot de téléprésence, plus compacte et moins onéreux que le Beam. Il s’agit du Double de Double Robotics, un robot qui utilise une tablette Android ou iOS comme moyen de télétransmission des images.

Robot de téléprésence Double Robotics

La grande bataille des robots aspirateurs toujours plus performants se poursuit. iRobot a présenté son nouveau modèle très impressionnant, le Roomba 880. Nous reviendrons prochainement dessus pour vous montrer son système d’aspiration totalement repensé. Moneual a présenté son MR 6800M, un robot combinant les fonctions d’aspirateur et de nettoyeur de sol.

D’autres produits ont été plébiscité par le grand public : le robot de déplacement Ninebot, véritable challenger du Segway, en plus léger et meilleur marché ; le Diya One un robot purificateur de l’air intérieur d’un logement ou de bureaux ; les imprimantes 3D Makerbot qui suscitent un intérêt grandissant chez les particuliers et les professionnels ; les petits robots de téléprésence de bureau comme le Wheelphone des suisses de GCTronic.

Robot purificateur d'air DIYA One de Partnering Robotics

La marque Makerbot au salon Innorobo 2014

Robot de bureau Wheelphone


Laisser un commentaire