Les robots humanoïdes ont aussi le sens de l’humour

Certains robots nous font sourire, de par leur ressemblance avec nous, humains, ou bien par l’emploi de phrases préprogrammées au ton décalé ou tout simplement parce qu’ils suscitent en nous l’attendrissement. Mais certains ont un sens de l’humour plus poussé…

C’est le cas du robot humanoïde KOBIAN, version dérivée du WABIAN (WAseda BIpedal humANoid) spécialement codé pour faire rire les humains. Alors, comment programme-t-on un robot pour qu’il soit d’un naturel drôle ? Une équipe scientifique de la célèbre université Waseda au Japon, dirigée par le Professeur Atsuo Takanishi s’est penchée sur la question et vient de présenter le fruit de leurs travaux de recherche.

chercheurs-japonais-de-waseda-sur-l'humour-des-robots

Pour réussir à ce que leur KOBIAN soit un vrai petit comique, les chercheurs ont commencé par la lecture de six oeuvres, références en la matière, qui détaillent les divers moyens de faire rire les humains. Il existe trois composantes qui peuvent générer en nous le rire :

  • un comportement drôle, comme l’exagération, la parodie ou le fait de rire soi-même pour induire le rire de l’autre,
  • un contexte drôle, comme le comique de répétition, ou des comportement complètement loufoques,
  • un trait de caractère prononcé : fanfaron, dragueur ou timide…

En se basant sur ces composantes, l’équipe a codé différents scénarios pour son robot KOBIAN, qu’ils ont testé sur un panel de personnes : jeunes, vieux, enfants, hommes, femmes. Précisons que ces personnes sont des japonais, et que l’humour est universel mais personne. Alors ne vous étonnez pas si la vidéo qui suit ne vous fait pas rire, car, nous aimons tous rire mais pas forcément des mêmes choses.

Les chercheurs ont équipé les cobayes d’électrodes afin de mesure leur activité musculaire et mesurer à quel point le robot KOBIAN était drôle. Simultanément, des caméras les filmaient afin d’enregistrer les mouvements au niveau du visage pour détecter les sourires, les rires ou le désarroi parfois…

Si les résultats montrent que KOBIAN doit encore progresser au niveau de son sens de l’humour – 1 scénario sur 4 a réussi à faire rire plus de la moitié des participants – l’équipe japonaise a réussi à prouver que l’état d’esprit des cobayes avait changé pour le mieux entre le début et la fin de l’expérience. Ainsi, certains participants ont vu leur stress diminuer grâce à l’humour imparable du robot, d’autres ont vu leur fatigue baisser, ou encore leur colère.

Kobian-le-robot-humanoide-comique

Les chercheurs vont maintenant tenter de combiner plusieurs scénarios entre eux, afin de créer un robot KOBIAN à l’humour plus subtil, plus profond. Ils souhaitent notamment créer une interaction entre le robot et les humains, afin que KOBIAN réagisse lorsqu’il arrive ou pas à faire rire les gens. Attendons de voir les prochaines blagues que nous réservent les japonais !

Consulter l’étude « Bipedal Humanoid Robot That Makes Humans Laugh With Use of the Method of Comedy and Affects Their Psychological State Actively« 


Laisser un commentaire