Les robots sont-ils un danger pour l’Homme ?

C’est à cette question que des chercheurs de l’Université de Cambridge vont tenter de répondre dans les années à venir. Un groupe de recherche a été spécialement créé pour étudier l’impact qu’auront les découvertes technologiques et l’intelligence artificielle sur l’homme.

Ces derniers temps, les robots tueurs ont fait la une des news attirant l’attention d’organisations des droits de l’homme qui ont lancé une campagne visant à arrêter le développement fulgurant des robots de guerre.

Ce qui inquiète le plus ces ONG, c’est le fait que les drones de combat deviennent de plus en plus intelligents et autonomes au point de prendre des décisions indépendantes de tout contrôle humain.

Blog_Humanoides_Fr_robots_danger_CSER_cambridge

C’est cette prise de décision autonome sans rendre de comptes, ainsi que la théorie d’auto-propagation des robots couplée à l’avancée de l’intelligence artificielle qui inquiètent le plus et nourrissent le débat.

L’université de Cambridge a lancé un programme d’étude baptisé The Center for the Study of Existential Risk. Fondé par Huw Price, philosophe, Martin Rees, astrophysicien, et Jaan Tallinn, informaticien et co-fondateur de Skype, le CSER se veut un laboratoire de recherche multidisciplinaire qui étudiera les risques éventuels des avancées de l’IA, des biotechnologies et des nanotechnologies.

Le CSER explique sur son site que « beaucoup de scientifiques sont préoccupés par le fait que les développements dans les technologies humaines pourraient bientôt poser de nouveaux risques allant jusqu’à l’extinction de notre espèce en tant que telle. Ces problèmes requièrent plus d’attention scientifique qu’ils n’en reçoivent pour l’instant ».

Ils pensent qu’il est raisonnable de prédire qu’à un certain moment de ce siècle ou du prochain l’intelligence échappera aux lois de la biologie. Et que les robots et les ordinateurs deviendront plus intelligents que les humains, à tel point que nous pourrions être à la merci de ces machines.

Blog_Humanoides_Fr_robots_danger_CSER_cambridge_1

Le spectre des lois d’Asimov n’est pas bien loin, ainsi que les films de sciences-fiction prédisant l’extermination de l’espèce humaine… En tout cas, le lancement du centre s’effectuera en 2013, après avoir été officiellement annoncé la semaine dernière.

Pour vous faire votre propre opinion sur le sujet, nous vous conseillons également de consulter le point de vue des transhumanistes et le web reportage Resistance 2031.


Laisser un commentaire