L’ESA développe une main robotique avec le sens du toucher

Saisir une pomme de la main, geste élémentaire nous direz-vous. Mais pas si évident que ça quand on en vient à la robotique… L’ESA tente de comprendre le sens du toucher afin de le transmettre aux machines.

Transférer notre sens du toucher aux robots… Voilà la mission qui occupe les chercheurs du laboratoire néerlandais de télérobotique et de sciences haptiques, de la ville de Noordwijk. Les chercheurs de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) sont en train de mettre au point les technologies qui feront avancer l’interaction homme-machine dans les années à venir, en transférant au coeur des systèmes robotiques, la capacité humaine à sentir les choses par le toucher.

Le but est de réussir à traduire en signal électrique la sensation des choses, afin qu’un opérateur puisse ressentir à distance et en temps réel ce que le robot saisit entre ses mains ou la forme de la roche contre laquelle bute un rover envoyé sur Mars.

Robot_Shadow_Hand-ESA

Parmi le matériel dont dispose l’ESA, il y a la Shadow Hand, une main robot très sophistiquée, bourrée de capteurs de toucher, de pression et à retour de force, qui lui permet déjà de tester la prise d’objets avec une très grande précision. Par ailleurs, à bord de l’ISS (International Space Station), l’ESA teste un dispositif de retour de force appelé Haptics-1.

La prochaine étape du projet a été baptisée Experience Interact. Elle débutera l’an prochain et consistera à piloter depuis la Station Spatiale ISS un rover situé sur Terre .


Laisser un commentaire

  1. Jéjédu26

    Le rayon poissonnerie été très décevant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!