Abonnement H+ Magazine
Commander H+ Magazine

L’Université de Stanford met au point des micro-robots capables de tracter une voiture

Un micro-robot tire un poids

Grâce au biomimétisme, une équipe de chercheurs en robotique biomimétique de l’Université de Stanford ont mis au point des robots-fourmis capables de tirer une voiture de presque deux tonnes.

Une équipe soudée de six micro-robots de 17 grammes chacun est parvenue à tracter une voiture de 1.8 tonnes. Près de 2000 fois leur poids. La réussite de ces petits robots-fourmis repose sur leur travail d’équipe et leur remarquable capacité d’adhésion.

 

Conclusion, créer des super-adhésifs contrôlables et inspirés de la nature permet “d’exercer de très grandes forces d’interaction en dépit du poids et du frottement” selon les deux principaux auteurs David L. Christensen et Elliot W. Hawkes. Le seul problème étant le temps que prennent ces mini-robots pour s’engager dans un cycle d’adhésion puis de non-adhésion. Un processus dont dépend entièrement cet exploit et qu’il est très difficile d’optimiser, compte tenu de la taille desdits robots.

Université de stanford et la robotique biomimétique

Quand la science s’inspire de la nature

C’est l’un des nouveaux mot d’ordres de la réflexion scientifique de ces dernières années. Et si la nature avait beaucoup plus à nous offrir qu’on ne le pensait ? Pour reprendre la métaphore filée d’Idriss Aberkane, et si pendant tout ce temps, au lieu de consommer la nature nous avions pu nous en inspirer ? C’est en tout cas la démarche que semblent adopter de plus en plus de chercheurs.

Soucieux de conjuguer développement durable, économie de la connaissance et performance technologique, les défenseur du biomimétisme n’ont de cesse de nous louer les merveilles de technologie que recèle la nature. En s’inspirant de prouesses naturelles, de nombreux scientifiques mettent au point des procédés incroyablement audacieux mais ô combien efficaces. Le plus célèbre exemple étant l’invention du Velcro en 1941 par George de Mestral.

Et plus récemment, c’est ainsi qu’AirBus aurait imité des ailerons de requin pour perfectionner ses ailes d’avions et que l’avant du Shinkansen japonais aurait été inspiré du bec du martin-pêcheur, connu pour passer rapidement d’un milieu à un autre, sans perte de vitesse handicapante.

Biomimétisme et robotique

L’Université de Stanford compte plusieurs départements de recherche dans l’univers de la robotique. Il existe au sein de ce champs de la recherche une discipline plus particulière : la robotique biomimétique.

L’Université américaine possède donc un laboratoire entièrement dédié à ce pan de la recherche. Tout le travail des scientifiques à l’origine de ces MicroTugs a pour objectif de “permettre à des micro-robots de fournir des forces macro avec des adhésifs contrôlables” comme l’indique le titre de leur article de recherche. Un procédé qu’ils tentent de nous expliquer en vidéo :

 

 

Crédits photos : Biomimetics and Dexterous Manipulation Lab, Stanford University


Laisser un commentaire

  1. ali_ozturk@hotmail.fr'
    STIDD

    La voiture pèse environ 1800 kg, mais elle est posée sur des roues. Pousser une voiture nécessite requiert environ 90kg de poussée donc une force d'environ 900 N. cela reste tout de même impressionnant.

  2. vinc@bxart.be'
    Vinc

    C'est plutôt près de 20 000 X leur poids et pas 2000.

  3. ubuntu29@live.fr'
    TuxMath

    Bonjour,
    Nous sommes plus proche des 3000 fois => (1800000/(102))/ 6 = > 1800000 / 612 = 2941
    CQFD.