L’IA de Magic Pony recompose miraculeusement des images détériorées

Magic Pony Technology, cette startup fondée par deux jeunes britanniques dans le cadre du programme Entrepreneur First 2015, a mis au point une intelligence artificielle capable de reconstituer des images à partir de fragments d’informations. De quoi créer un puissant générateur d’images.

On le sait, le cerveau humain a une incroyable capacité à reconstituer des images, même quand celles-ci ne sont que fragmentées. Le cerveau plonge dans sa mémoire et ressort les éléments compatibles pour recomposer une image lorsqu’elle est détériorée. Cette capacité cérébrale peut également être détournée par les scientifiques comme en atteste ce passage d’un documentaire de la BBC sur le spectre des couleurs. Pour un effet bluffant, dès que vous avez lancé la vidéo, appuyez sur pause, puis sur la touche 5 de votre clavier, fixez le point bleu pendant une petite dizaine de secondes, et appuyez sur la touche 6 de votre clavier.

Ce n’est pas un bug de votre cerveau, c’est plutôt une prouesse. Celui-ci analyse et retient des informations visuelles, et est capable de les restituer si besoin sur une autre image qu’il juge corrompue.

C’est en s’inspirant de la magie du cerveau humain que Rob Bishop, diplômé en Traitement de Signaux et premier ingénieur chez Raspberry Pi et Zehan Wang, doctorant en Traitement d’informations visuelles, ont eu l’idée de recourir au machine learning pour mettre au point une intelligence artificielle faisant appel aux même rouages que le cerveau humain. De la même façon que notre système cognitif, l’IA de Magic Pony parvient à restituer des images dans leur totalité, à partir de fragments. C’est en somme une fonction « fill » d’Adobe Photoshop mais en améliorée. Zehan Wang et Rob Bishop sont experts en visual processing. Une discipline alliant neurosciences et statistiques pour mettre au point de larges réseaux de neurones capables de traiter des tonnes d’informations visuelles.

Leur principal terrain de jeu ? Les jeux-vidéos et notamment le streaming vidéo. Ils ont donc réussi à recréer une image plus nette à partir d’une image floue, comme le montrent les exemples suivants.

test-ia

magic pony technology

Rob Bishop a ainsi déclaré que leur startup était déjà en négociation avec de grandes entreprises, très intéressées par cette nouvelle technologie, car « le business du streaming vidéo sur le web dépend largement des capacités de compression vidéo. Nos expériences montrent que la qualité d’une image peut-être grandement améliorée grâce au deep learning et à la rapidité des processeurs graphiques« .

Une technologie qui pourrait également être utilisée pour les smartphones dont la qualité photo n’est pas toujours au rendez-vous. Il suffira de passer un coup de Magic Pony, et hop, la photo retrouvera toute sa splendeur ! Le logiciel créé par l’entreprise ne requiert aucune programmation manuelle. Il ne se nourrit pas de ce que lui donnent ses créateurs, mais il reconnaît dans les images de bonne et mauvaise qualité des schémas statistiques, qui lui permettent d’apprendre ce que sont des bordures, des textures, des lignes droites et tout ce qui peut composer une image. Un puissant générateur d’image qui pourrait révolutionner bien des domaines, à commencer par celui des jeux-vidéo. En attendant, la très jeune start-up attend la validation de plus de dix brevets.

L’image de gauche est l’originale. Elle a permis à l’IA de Magic Pony de générer celle de droite.

test-2-ia


Laisser un commentaire