Make it wearable, et nos corps deviennent connectés

Make It Wearable, le nouveau rendez-vous organisé par Intel, est une des rencontres les plus attendues de cette fin d’année. Le principe : proposer des objets connectés à porter sur soi. Voici les quatre projets en finale.

Intel a eu l’idée géniale de lancer un concours international, Make It Wearable, littéralement « Rends-le portable », pour promouvoir les dernières technologies en matière d’objets connectés à porter sur soi et de tissus et textiles dits « intelligents ». Le concours est ouvert à tous : étudiants, designers, ingénieurs, makers du monde entier.

main-robotique-make-it-wearable

Les participants s’inscrivent dans l’une des deux catégories prévues, pour les projets visionnaires – idées futuristes -, soit les projets de développement – concepts innovants réalisables dès aujourd’hui. Pour les projets visionnaires, le tournoi se passe en cinq étapes. Pour la partie « développement », il y aura trois étapes pendant lesquels les équipes tenteront de se qualifier : à partir des demi-finales, les équipes bénéficieront de l’appui financier et des conseils d’experts dans leur domaine, afin d’avancer et réaliser leur projet jusqu’à la commercialisation.

Voici les quatre finalistes de la catégorie « Développement » :

Nixie : le drone qui se porte au poignet

C’est l’un des projets le plus étonnant. L’équipe américaine Nixie a inventé le premier drone caméra enroulé autour du poignet. D’un simple geste de la main, ce dernier se déplie et s’envole. Connecté au smartphone de son utilisateur, il peut le suivre à la trace et permet de réaliser des films et des selfies.

La main robotique low cost d’Open Bionics

L’équipe britannique Open Bionics a présenté un prototype de main robotisée à moins de 800 euros. Baptisé Dextrux Hand, la prothèse robotique open-source est accessible pour les personnes amputées de la main et reproduit la majorité des fonctionnalités (ouverture, fermeture, agrippement, etc.). A la place des muscles, des tendons et des os, elle utilise des moteurs, des câbles et des pièces imprimées en 3D. Des électrodes reliées au système nerveux permettent d’envoyer les commandes à l’électronique qui est en charge des mouvements de la prothèse.

FirstV1sion : un tshirt qui filme

Une équipe espagnole propose un tshirt avec une caméra HD incorporé au niveau du buste. En filmant du point de vue de son utilisateur, on obtient des images en totale immersion dans l’action. Projet qui pourrait intéresser le domaine du sport, notamment les retransmissions de matches ou les courses de F1, pour vivre l’action au plus près du sportif.

Babyguard : la surveillance connectée des nourrissons

Avec les problèmes de pollution que rencontrent la Chine, une équipe chinoise s’intéresse de près à la robotique de santé et à la télé-surveillance des enfants de 1 à 3 ans. Le BabyGuard offre aux parents des données en temps-réel sur la santé de leurs enfants, grâce à des capteurs intégrés dans les vêtements.

Les finales auront lieu le 3 novembre 2014 à San Francisco.

En savoir plus sur la compétition Make It Wearable

Concours-make-it-werable-d'intel


Laisser un commentaire