La métamorphose robotique de Kafka

La métamorphose robotique de Kafka

Depuis NAO et son succès à New York jusqu’à Myon, la vedette du dernier opéra du Komische Oper de Berlin, les robots semblent être faits pour monter sur les planches. C’est cette fois-ci au tour de Kafka de vivre la robolution.

Le metteur en scène japonais Oriza Hirata a décidé de moderniser le roman La Métamorphose de Franz Kafka. Dans celui-ci, Gregor Samsa, un voyageur de commerce se réveille un matin transformé en cafard. S’ensuit alors un voyage initiatique à l’intérieur de la psyché du héros pour comprendre ce changement.

La Métamorphose, Version Androïde

Dans la pièce « La Métamorphose, Version Androïde », Gregor se réveille et remarque que son corps est devenu mécanique. La pièce se poursuit avec les révélations des peurs et des doutes des membres de la famille quant au nouveau Gregor. Tout cela se déroule sur fond de guerre en Méditerranée et de crise sociale incarnés par le locataire, un réfugié interne en médecine.

C’est le robot Repliee S1, un robot humanoïde conçu par le roboticien Hiroshi Ishiguro, qui incarne Gregor. Repliee S1 est un robot interactif capable de reconnaître la parole et de répondre en conséquence. Il est accompagné sur scène par Irène Jacob, Jerôme Kircher, Laetitia Spiragelli et Thierry Vu Huu.

Les parents de Gregor et Repliee S1 en Gregor

Une réflexion sur le sens de l'humanité

Irène Jacob et Repliee S1

Crédits photo : Madoka Nishiyama


Laisser un commentaire

  1. Merle

    Le propos de Kafka dans ce livre est la transformation d'une famille face à un élément perturbateur : le fils moteur devient le fils poids mort. Que comprendre ?