NAO choisi comme fer de lance de la politique de réindustrialisation de la France

Faire émerger nos filières les plus prometteuses. Voilà le plan, en 34 actes, que s’est fixé le ministère du Redressement productif pour la politique industrielle française, ce jeudi 12 septembre. Et devinez qui en fait partie ? La robotique évidemment !

Devant une assemblée de 500 entrepreneurs à l’Elysée, le président de la République, François Hollande, et le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, ont présenté une feuille de route pour la « reconquête industrielle » et le défi à la concurrence mondiale.

Pour l’occasion, le site de l’Elysée proposait une page dédiée et devinez qui était en couverture. NAO bien sûr ! Le petit robot humanoïde d’Aldebaran Robotics, notre fierté nationale !

humanoides_fr_elysee_robotique_nao_plan_industrie_france

Objectif : débusquer les produits made in France du futur

Les 34 plans couvrent un vaste éventail de secteurs comme le numérique, les biotechnologies, les objets connectés, les usines du futur…

Ce nouveau plan fait echo avec celui annoncé pendant le salon Innorobo à Lyon, qui concernait en particulier la robotique. 100 000 millions d’euros attribués à la filière robotique, qui n’attend plus que son chef d’équipe.

humanoides_fr_elysee_robotique_nao_plan_industrie_france_infographie

Une bonne nouvelle qui va sans doute apporter une vague positive dans nos usines françaises. Le cabinet McKinsey table sur 480.000 emplois potentiels à dix ans. On a envie d’y croire !


Laisser un commentaire