Drone et clip musical : l’accord parfait

naturalive-clip-drone

Depuis 2015, le concept Natura’Live a lancé des sessions d’enregistrement live filmées en pleine nature. Au moyen de drones et autres panneaux solaires.

Des Gorges du Verdon au colorado provençal en passant par les carrières de Lacoste et le lac de Serre-Ponçon, la société de production française Natura’Live met tout en oeuvre pour tourner des clips éco-responsables dans des décors naturels et endroits improbables.

L’ équipe, chapeauté par Alexandre Cervera, combine vidéastes, ingénieurs du son et pilotes de drones. Ces derniers réalisent des plans aériens saisissants. De vertigineux travellings de la caméra-drone, qui prend très vite de l’altitude, répondent à la musicalité. Des installations d’envergures entièrement alimentées par des panneaux photovoltaïques forment une magnifique scène en plein air. Au service de clips musicaux où l’on ressent à chaque fois l’ambiance brut du lieu de tournage.

Côté nouvelles fraîches, l’équipe est actuellement en cours de préparation du prochain tournage prévu le 6 septembre à Roussillon (Vaucluse). Ce que l’on sait, c’est que cette 5e session se déroulera à bord d’une montgolfière au-dessus du Parc Régional du Luberon… Le but ? Embarquer un studio ! Quant au nom du groupe musical, l’équipe préfère faire durer le suspense…

« Pour cela, nous mettons au point un travelling circulaire inédit qui sera fixé au panier pour une réalisation des plus originales. Une image 4K extrêmement précise et dynamique de l’ordre du jamais vu, dominée par la lumière d’un lever de soleil », assure Alexandre Cervera, accompagné d’Antony Fra qui a rejoint l’équipe il y a un an pour notamment gérer la conception du travelling circulaire.

naturalive-clip-drone-3

De ce fait, les artistes joueront en live deux titres de leur répertoire sur la nacelle de la montgolfière en prise de son live, image drone et travelling circulaire. Ce dernier sera accroché sur la partie haute du panier de la montgolfière, au niveau des brûleurs. Grâce à un système d’accroche baptisé « spider », le rail pourra atteindre les 7 mètres de diamètre.

Pour atteindre leur nouvel objectif, la team Natura’live a misé sur un financement participatif via la plateforme KissKissBankBank. L’objectif des 6000 euros a été atteint le 17 juillet dernier.

En ce mois d’août, le travelling est en cours de confection dans un atelier situé en Provence. Affaire à suivre donc pour cette joyeuse bande du Sud-Est de la France aussi férue de nouvelles technologies que de bon son.


Laisser un commentaire