NAVYA Arma, un véhicule autonome pour sites fermés

NAVYA Arma, un véhicule autonome pour sites fermés

L’entreprise française NAVYA, basée à Lyon, a présenté, il y a deux jours son premier véhicule autonome. NAVYA Arma est un véhicule sans conducteur et est le premier essai de l’entreprise en termes de voitures autonomes. Le véhicule est 100 % électrique et construit en France. La voiture, sans volant, ni pédales, est disponible depuis le 30 septembre pour 160 000 €.

Un minibus autonome pour sites industriels

NAVYA Arma, qui a dépassé le stade de prototype, est équipé des derniers capteurs disponibles sur le marché pour être capable de se repérer dans l’espace et pouvoir se déplacer de façons précise, sans imprévus. Le véhicule inclut, selon NAVYA, « un design innovant qui intègre les codes de cette nouvelle façon d’envisager la conduite (la conduite autonome) ». NAVYA Arma est parfaitement symétrique et peut, en captant des signaux de l’extérieur, interagir avec son environnement.

Le premier véhicule 100 % autonome, 100 % électrique, 100 % français

Toutefois, la législation française n’autorisant pas encore ces véhicules sur route ouverte, NAVYA propose sa voiture à des exploitants de sites fermés, comme des aéroports, des sites industriels, etc. Les NAVYA Arma peuvent fonctionner en flotte et ne requière aucune structure spéciale. L’entreprise propose des démonstrations sur route ouverte, du 5 au 9 octobre à Bordeaux.

Une voiture autonome pour circuits fermées


Laisser un commentaire