Nextage, le robot de Kawada sert des cafés à Innorobo

Kawada at Innorobo

Kawada Robotics, la filiale française de Kawada Industries, est présente à Innorobo où elle présente ses solutions robotisées. C’est l’occasion pour les visiteurs de découvrir leur robot collaboratif Nextage.

Kawada Robotics est une filiale du groupe japonais spécialisée dans la conception et la production de robots humanoïdes, souvent dédiés à la recherche. Son robot humanoïde HRP-4 est par exemple utilisé dans des projets de développement depuis sa sortie en 2010. Toutefois, Kawada propose depuis 2011 un robot collaboratif, le Nextage. Commercialisé au Japon, environ 200 exemplaires ont été vendus au Japon. Il en existe deux versions, l’une conçue pour les besoins de l’industrie, et l’autre pour des projets de recherche, fournie avec une plateforme logicielle open-source.

 

Nextage le robot de Kawada sur leurs stands

 

Nextage est un robot développé afin d’être utilisé pour de l’assemblage de pièces, essentiellement du « picking », c’est à dire de la manipulation de pièces. Ces tâches, jusqu’ici effectuées par des opérateurs humains étant répétitives, Kawada Robotics espère soulager les employés sur les lignes de montage. Nextage est toutefois conçu pour travailler dans un environnement dans lequel les humains sont présents. Ceci est démontré par sa méthode de programmation. En effet, contrairement à un robot Baxter par exemple, Nextage n’apprend pas en direct teachning, mais en teaching point par point, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de lui montrer les étapes les unes après les autres afin qu’il puisse les répéter. Bien que cette méthode soit plus lente, elle permet une meilleure précision du robot et semble être pour Kawada Robotics la méthode la plus appropriée.

 

Nextage le robot qui sert des cafés

 

Les applications futures du Nextage sont très vastes puisque Kawada Robotics songe à rendre possible une utilisation dans les domaines de la pharmaceutique, de la cosmétique et de l’agro-alimentaire. Nectage devrait en effet pouvoir être intégrer parfaitement aux chaînes de production dans ces domaines. Kawada effectue actuellement des recherches pour employer les robots Nextage dans les domaines de la cosmétique ou pharmaceutique. L’entreprise envisage par exemple d’utiliser ses robots pour remplir des boites de médicaments.

Kawada ne produit pas les composants utilisés dans leurs robots, mais ne fait que les intégrer. Les logiciels de programmation sont fournis par Kawada, mais généralement programmés et modifiés par l’utilisateur en fonction de ses besoins spécifiques. Nextage possède une stéréovision au niveau de la tête ainsi que deux caméras dans chaque main. La caméra de la tête permet de vérifier les marqueurs, c’est à dire les coordonnées des points grâce auxquels il peut reconnaître les objets avec lesquels interagir. Nextage ne possède pas d’appendice après les poignets et chaque client peut ajouter l’accessoire nécessaire qu’il désire, des mains, des pinces, etc.

 

La démonstration industrielle de Nextage

 

A Innorobo, Kawada présente deux stands sur lesquels les Nextage effectue des tâches diverses. Sur le premier, un robot sert des tasses de café, afin de démontrer sa précision, sans pour autant que Kawada n’envisage de remplacer les garçons de café par ses robots. Sur le deuxième, Kawada a installé une simulation plus réaliste dans laquelle un Nextage assemble un écran. Les robots Nextage sont actuellement capables de travailler à 80 % de la vitesse de travail d’un humain.

Kawada travaille en étroite collaboration sur ce projet avec NEDO, une agence japonaise spécialisée dans la recherche et le développement d’énergies et de technologies. NEDO soutient Kawada financièrement. Kawada recherche actuellement des partenaires français, notamment des intégrateurs, avec lesquels collaborer pour le teaching, l’intégration de mains à leurs robots, cela en vu de développer des applications du Nextage en France.

 

Nextage le robot collaboratif de Kawada

 

La tête de Nextage

 


Laisser un commentaire