NextAge ne construit pas que des avions, il sert aussi le café

A la Japan Robot Week il n’est pas rare de tomber sur de drôles de machines, comme NextAge par exemple, sur le stand Kawada, qui prépare des cafés à la demande pour les visiteurs du salon.

Pendant la Japan Robot Week qui s’est tenue les 15, 16 et 17 octobre à Tokyo, les visiteurs ont pu découvrir les pom-pom girls robotiques du constructeur Murata , le robot en kit Robi ainsi que son petit frère Robi Junior mais également le robot collaboratif NextAge de l’industriel Kawada.

Kawada Industries a mis au point depuis 2011 cette plateforme humanoïde nouvelle génération (qui fait partie de la famille des « cobots »), capable d’effectuer des tâches plus ou moins complexes dans un environnement industriel en présence d’humains. En effet, NextAge a été conçu pour évoluer sur les chaînes de montage des usines, comme celles d’Airbus en Espagne par exemple, où l’humanoïde a fait son entrée un peu plus tôt dans l’année.

Mais à Tokyo, ce n’est pas sur une chaîne de montage que l’on a vu NextAge, mais bien derrière un comptoir, en train de servir du café dans des tasses. Son constructeur a souhaité montrer au public comment son robot peut s’intégrer parfaitement dans n’importe quel type d’environnement, et lui a fait servir des capsules Nespresso. Le public a pu s’étonner devant un tel robot, si agile et souple des deux bras. Il est vrai tout de même, qu’il fallait s’armer de patience car le robot mettait en moyenne trois minutes pour servir un café. Mais bon… cela vaut le coup non ?

NextAge-programmé-pour-servir-un-café

Ce n’est pas la première fois que l’on croise des robots capable de prendre la place d’un barman. Souvenez-vous le robot Makr Shakr ou le barman Carl ? Sauf que ces robots sont spécifiquement construits pour remplir cette tâche.

Du haut de ses 170 cm, la machine a su montrer toute sa polyvalence en n’hésitant pas à revêtir son tablier de cuisine et à servir des boissons dans des tasses. Programmé pour l’occasion, le robot s’aidait de ses deux doigts mécaniques et des ses caméras placées dans sa tête et dans chacun de ses bras, afin de préparer des petits plateaux de service contenant une tasse à café, la touillette ainsi qu’un sachet de sucre et de lait pour l’accompagner. Les visiteurs du salon passaient leur commande depuis une tablette tactile en sélectionnant la couleur de la capsule.

Bien évidemment, Kawada n’entend pas commercialisé ses robots comme robots pour le service, mais cette démonstration a permis à la marque japonaise de montrer à quel point son produit était adaptable et pouvait permettre d’aboutir à des nouvelles idées d’applications.


Laisser un commentaire

  1. Fab

    La ressemblance avec une mante religieuse est frappante