Panasonic propose son modèle d’exosquelette

Une filiale de Panasonic, Activelink, est en train de développer un système exosquelette pour amplifier artificiellement l’énergie de son porteur. Ce robot exosquelette serait principalement destiné à des missions de secours ou pour des chantiers de construction. L’entreprise a posté une vidéo de son prototype dont la première version remonte à 2010.

A la base Power Loader était plus volumineux mais après les incidents de Fukushima, Activelink a décidé de faire un exosquelette plus compacte qui peut évoluer dans des milieux accidentés.

Blog_Humanoides_Fr_exosquelette_panasonic-power-loader_dos

Power Loader capte la force d’impulsion de l’opérateur, la mesure et l’amplifie (jusqu’à 400 Newton) à l’aide de moteurs hydrauliques situés aux chevilles, aux genoux et au niveau des hanches. L’opérateur peut ainsi réaliser des tâches hors de sa portée habituelle. Il pourra par exemple porter sur lui un équipement atteignant 50 à 60 kg et se déplacer avec 9 degrés de liberté très aisément. L’étape d’après sera de compléter cet exosquelette par des bras robotiques supportant le même type de charge.

Une fois le Power Loader maîtrisé, l’équipe de chercheurs reprendra le développement de leur projet initial, un exosquelette à grande échelle. Ce Power Loader version XXL aura 22 moteurs qui pourront supporter et déplacer jusqu’à 100 kg de charge dans tous les axes.

Blog_Humanoides_Fr_exosquelette_panasonic-power-loader_pied

On pourrait bientôt voir descendre dans le réacteur de Fukushima l’exosquelette Power Loader couplé au robot quadrupède de Toshiba. Ça serait une équipe de choc tout de même et une première dans l’Histoire.


Laisser un commentaire