Papero petit : NEC dévoile son robot de compagnie multitâches

Il y a du nouveau du côté du petit robot communicant PaPero, invention du groupe d’informatique japonais NEC. D’abord un appel à projets, baptisé PaPeRo Partner Program, pour développer des apps avec des partenaires externes et le lancement d’un nouveau robot de compagnie, le PaPeRo petit.

Qu’est ce que le PaPeRo ? Acronyme de Partner Personal Robot, il s’agissait à la base d’un robot communiquant conçu dans les années 2000 par NEC, pour venir en aide aux personnes âgées pour des routines du quotidien – rappels de prise de médicaments, mesure de la tension. Puis il s’est avéré être un robot assistant personnel très performant, grâce à ses nombreux capteurs lui permettant de détecter une présence humaine, de faire de la reconnaissance faciale et vocale et tenir une conversation.

humanoides_fr_papero_petit_nec_robot_compagnon_4

PaPeRo petit : petit mais costaud !

Le nouveau PaPeRo petit, mesure 24 centimètres et pèse 1,3 kilos – soit plus petit de moitié par rapport à son frère aîné. Il est tout aussi bien équipé avec des caméras, microphones, capteurs de température, capteurs ultrason pour la détection de personnes y compris en pleine obscurité. Dans 80 à 90% des cas il parvient à reconnaître avec succès la voix de quelqu’un.

En revanche, PaPeRo petit est une plateforme stationnaire dépourvue de tout système de navigation. Il faudra faire avec, PaPeRo petit ne pourra donc pas suivre son utilisateur si ce dernier se déplace.

humanoides_fr_papero_petit_nec_robot_compagnon_3

Le robot polyvalent sera en permanence connecté à un serveur distant où il y puisera ses fonctionnalités. C’est sur cette plateforme cloud que NEC mise tout : via le programme de développement, la firme japonaise espère convaincre des partenaires techniques et commerciaux afin qu’ils développent des applications pour rendre PaPeRo petit, utile dans les foyers, dans les magasins, dans les écoles ou dans les lieux publics.

Une firme de sécurité privée pourrait par exemple proposer PaPeRo petit en complément de ses prestations habituelles de détection d’intrusion ou d’incendie et d’envoi d’un vigile à domicile. PaPeRo petit pourrait en effet détecter la présence d’un intrus en se rendant compte que la personne aperçue n’est pas enregistrée dans sa mémoire, puis l’interpeler ainsi : « qui es-tu ? Que fais-tu là ? », tout en appelant la société de sécurité.

humanoides_fr_papero_petit_nec_robot_compagnon

NEC pense également à le commercialiser sous la forme de la location, à 10,000 yen par mois, soit un peu moins de 75 €. NEC table sur un chiffre d’affaires dépassant les 7 millions d’euros dans les trois prochaines années.


Laisser un commentaire

  1. Naomykym Tremblay Toulouse

    Pouvons-nous acheter un PaPeRo ?