Parrot revient avec un robot qui saute et un drone qui roule

Le constructeur français Parrot vient de dévoiler au CES 2014 un nouveau robot, le Jumping Sumo, mini-voiture capable de sauter en l’air, ainsi qu’un multirotor qui vole et roule, le MiniDrone. Parrot n’a pas fini de nous surprendre !

Parrot fait vraiment partie des startups les plus innovantes sur le marché des appareils connectés. Ce que des équipes de recherche scientifiques mettent des années à développer, un drone aérien se déplaçant aussi au sol ou un robot qui fait des bonds, Parrot en fait une version grand public en quelques mois.

Bien que les deux robots présentés hier soient au stade de protoypes, le célèbre fabricant du drone à succès AR.Drone réussit un tour de force là où on ne l’attendait pas forcément… Pas de date de sortie annoncée, mais ce devrait être courant 2014.

humanoides_fr_parrot_jumping_sumo_2

Le Parrot MiniDrone vole et roule !

En résumé, il s’agit d’un petit AR.Drone destiné a priori à un public jeune, voulant débuter dans les appareils mobiles volants. Le MiniDrone est un quadricoptère tenant dans la main, et qui se contrôle, comme son grand frère l’AR.Drone 2.0, à l’aide d’un smartphone, à la différence que ce sont des ondes Bluetooth et non Wi-Fi.

humanoides_fr_parrot_minidrone_3v

humanoides_fr_parrot_minidrone_2

La particularité de ce mini drone est la présence de grandes roues, deux roues pour être plus précis, qui lui permettent de rouler au sol, sur les murs ou encore sur le plafond.

On le rangera dans la catégorie des jouets connectés puisque ni sa portée (15 mètres), ni son autonomie (7 minutes environ) ne lui permettront de concurrencer les drones faits pour les prises de vue.

Le Jumping Sumo

Ce robot voiture est la bonne surprise de ce début d’année. Toujours dans la catégorie des jouets connectés, ce support mobile radio-commandé va directement faire concurrence aux petites voitures électriques bon marché. Sa particularité ? Il ne possède que deux roues et peut exécuter des bonds d’une hauteur de 80 centimètres.

Facile à piloter, l’utilisateur prend le contrôle du bolide via son smartphone ou sa tablette, en Wi-Fi cette fois. Le Jumping Sumo embarque un gyroscope et un accéléromètre mais surtout une caméra QVGA à l’avant, qui permettra de suivre en direct les sauts du véhicule. Son autonomie est de 20 minutes environ.

humanoides_fr_parrot_jumping_sumo_1

humanoides_fr_parrot_jumping_sumo_3

humanoides_fr_parrot_jumping_sumo_ar_drone_4


Laisser un commentaire