Pepper à la conquête de l’Europe (et du reste du monde…)

Les 24, 25 et 26 mai se tenait le salon Innorobo, le premier événement européen dédié aux innovations de la robotique. Pour cette sixième édition, la société Softbank Robotics Europe (anciennement Aldebaran) avait construit un espace uniquement dédié à son robot Pepper et l’ensemble de ses champs d’application : le village Pepper Partners Europe.

Pepper est le premier robot humanoïde capable de réagir et adapter son comportement vis à vis de l’humeur de son interlocuteur. Longtemps disponible uniquement au Japon, Softbank Robotics Europe a profité d’Innorobo pour annoncer sa sortie en Europe. A partir du 24 mai 2016, Pepper sera donc disponible par l’intermédiaire de ses partenaires au prix de 19.900€ (ou 10.000€ pour les particuliers).

Dans un espace de 400 mètres carrés, Softbank Robotics Europe a donc invité 23 de ses partenaires à faire la démonstration de leurs solutions pour le B2B. De la santé au divertissement, les applications semblent infinies !

« Une quatre fromage et une glace, c’est bien cela ? » interroge un Pepper près de l’entrée. Une étonnante collaboration entre MasterCard et Pizza Hut permettra bientôt aux clients des restaurants de la marque (en Asie pour l’instant) d’être servis par le robot et de régler directement depuis la tablette tactile posée sur sa poitrine. L’objectif de l’application est de donner accès à des expériences d’achat originales et personnalisées, au-delà des machines et des kiosques en self-service.

Un peu plus loin, un autre Pepper interpelle les visiteurs en espagnol. Il appartient à Robotronica, une société qui développe une solution pour l’accueil et le conseil en magasin. « Avec Pepper, on peut interagir très naturellement« , commente Avaro Saez. Son application permet à Pepper de reconnaître l’âge, le genre et l’humeur d’un client afin de lui suggérer le produit le plus adapté. Il est également capable de reconnaître n’importe quel article du magasin et en donner tous les détails, ou simplement répondre aux questions des clients.

Au détour d’une allée, un nouveau Pepper avec un stéthoscope autour du cou interroge un visiteur sur son niveau de douleur. La société Conserto propose en effet une application et des accessoires médicaux pour accompagner les patients hospitalisés. Il les aide ainsi à prendre leur température ou leur tension et surveille leurs données de santé de base. Sans remplacer le personnel médical, il permet d’accompagner et rassurer le patient et d’alerter les médecins si besoin.

Juste à côté, les Pepper de la société Zorabots font une étonnante gymnastique. Eux sont destinés principalement aux maisons de repos, aux services pédiatriques ou encore aux unités Alzheimer des hôpitaux. Ils y animent le quotidien des résidents, les invitent à rester en mouvement via des jeux de danse ou d’exercice physique. Fabrice Goffin, co-CEO de Zora Bots partage son expertise : « Nous n’avons pas besoin de robots qui nous font rêver, mais de robots qui font ce que l’on peut attendre d’eux. Les robots équipés de la solution Zora remplissent chaque jour des missions concrètes auprès de professionnels. Dans la santé, nous avons déjà fait évoluer les rapports entre soignants et patients grâce aux robots. Il est temps d’aller plus loin dans la démocratisation de ce formidable outil« .

A quelques mètres de la sortie, un enfant essaie de reproduire les mouvements d’un Pepper. Ils jouent à « follow me », une application de la société ERM à destination des enfants autistes. « Nous avons choisi de travailler sur Pepper car c’est le robot le plus abouti du marché« , explique Florian Gras de la société ERM. Plusieurs expériences ont déjà été menées avec succès auprès de ce public avec le robot NAO, également conçu par Softbank Robotics Europe. Mais Pepper du haut de ses 1m20 et avec ses surprenantes facultés à déchiffrer les émotions, offre des possibilités toujours plus larges.

Voici cinq nouvelles applications de Pepper parmi les dizaines qui existent déjà et les centaines à venir. Une chose est sûre, Pepper devrait s’imposer très vite comme LE robot business des années à venir.

Crédits : Mastercard, Softbank Robotics Europe.

Marlène Moreira (@mrlnmoreira)
Ex-Aldebaran et passionnée d’innovation et de robotique.


Laisser un commentaire

  1. Mama

    I love city