L’humanoïde de SoftBank Robotics prend du service dans un concept store américain

Après l’Europe et Taïwan, le petit humanoïde attachant de SoftBank Robotics débarque pour la première fois aux Etats-Unis, où il a été engagé comme hôte d’accueil dans un concept store high-tech éphémère.

Pepper à la conquête du monde

Le petit humanoïde d’Aldebaran en a fait du chemin depuis la création de l’entreprise en 2005 par Bruno Maisonnier.

Entre temps, la société française a été rachetée par le géant des télécoms japonais SoftBank, le nombre d’employés est passé de 400 à 500 et ses activités se sont largement concentrées sur le développement de Pepper, le premier véritable robot de service à arriver sur le marché. Depuis l’été 2015, il s’en vend environ un millier par mois et à chaque fois en seulement quelques minutes.

Sous l’égide du japonais, la société avait conservé son appellation jusqu’en mai dernier, date à laquelle la branche robotique de SoftBank a été officiellement rebaptisée et départagée en trois divisions : SoftBank Robotics Europe pour les bureaux français, SoftBank Robotics China Trading et SoftBankRobotics America.

La nouvelle de son introduction dans un magasin américain commençait à se faire attendre. En mai, le groupe japonais lançait le kit de développement Pepper aux Etats-Unis pour profiter du très dynamique vivier de programmeurs du pays. Et en juin dernier, c’est à l’occasion du salon Innorobo 2016 que se sont tenus les premiers Pepper Partners Europe, un événement qui rassemblait tous les développeurs partenaires de la marque. On pouvait y découvrir des dizaines d’entreprises exposant leurs solutions pour venir donner vie au robot dans différents secteurs. En France, c’est l’agence Lonsdale qui a su tirer son épingle du jeu en devenant distributeur du robot Pepper ainsi que partenaire développeur d’applications.

Une grande variété d’entreprises l’ont déjà essayé et adopté. La SNCF l’a déjà déployé dans certaines de ses gares, quand la compagnie maritime Costa Croisières en a acheté 5 pour faire le service sur ses immenses navires.

SoftBank s’attaque au marché américain

Le mois dernier, Taïwan devenait le premier pays à vendre la machine en dehors du Japon. C’est désormais au tour des Etats-Unis d’être envahi.

Pepper a décroché son premier job dans un magasin américain. Et pas n’importe lequel. Il s’agit de b8ta, une boutique de vente au détail de produits high-tech. On y trouve notamment des drones, des casques de réalité virtuelle, des produits de la marque Sphero et tout un tas d’objets connectés. Éphémère, cette boutique permettra aux clients d’essayer et d’acheter une large gamme de produits du 8 au 15 août à Palo Alto.

La branche américaine de SoftBank a accueilli la nouvelle à bras ouverts : « Nous sommes excités de voir Pepper travailler chez b8ta, à conseiller les clients et les plonger dans le futur de l’expérience client. Il ne fait aucun doute qu’après avoir rencontré Pepper, les clients de b8ta voudront réitérer l’expérience« .

Quoi de mieux pour introduire un produit aussi disruptif que de l’intégrer d’abord dans un magasin spécialisé au cœur de la Silicon Valley ?

b8ta-us-pepper-2016-


Laisser un commentaire

  1. Lionel

    Lonsdale n'est pas l'unique distributeur en France.
    J'en connais en moins deux autres avec Intuitive Robot et Conserto.