Abonnement H+ Magazine
Commander H+ Magazine

Un petit robot pour explorer la pyramide de Gizeh

Un petit robot pour explorer la pyramide de Gizeh

Certains domaines semblent moins liés que d’autres à la robotique. En effet, quel rapport trouver entre les technologies du futur et l’étude de monuments vieux de plusieurs millénaires ? Pourtant, relier la robotique et l’archéologie semble être exactement le but du robot Djedi, un robot conçu pour explorer les mystérieux conduits d’aération de la pyramide de Gizeh.

Le robot Djedi, conçu en partenariat par des chercheurs de l’université britannique de Leeds, l’entreprise Scoutek et Dassault Systèmes, est un robot miniature qui a déjà fait ses preuves en 2012. Lors de cette expédition il avait permis de découvrir des hiéroglyphes jamais observés depuis la construction de la pyramide. Selon l’un des étudiants-chercheurs appartenant au projet, Jason Liu, Djedi est équipé de 4 coussinets, qui lui permettent de ne pas glisser et, en étirant les essieux, de se fixer aux parois du conduit. De plus, le rembourrage des coussinets permet d’éviter tout dommage à l’édifice.

Djedi le robot archéologue

Djedi est un robot entièrement conçu pour cette mission. Imprimé en 3D, il est équipé pour l’exploration. Il comporte une caméra sténopé, permettant de voir derrière un angle, un émetteur d’ultrason qui peut définir l’épaisseur d’un mur, un robot “cafard” miniature, capable de se faufiler dans des interstices de 20 millimètres de diamètre pour poursuivre l’exploration, un compas et un inclinomètre de précision pour analyser exactement les conduits, ainsi qu’un carottier pour percer des trous dans la pierre si nécessaire et réalisable.

Pour les historiens, le robot pourrait leur permettre de répondre aux trois grandes questions suivantes : A quoi servent ces conduits ? Y’a-t-il quelque chose en bout de conduit pour les boucher ? Et est-il possible grâce aux informations récoltées de dater la pyramide de Khéops, la seule des 7 merveilles du monde encore en bon état ?

Coupe latérale de la pyramide de Gizeh


Laisser un commentaire

  1. hubert.wagemans@orange.fr'
    h,hubert

    Perso, je n'ai jamais compris la fascination de certains pour cette civilisation de consanguins megalos,
    Quand je regarde les gigantesques monuments représentants les rois de l'époque, je me rend compte qu'il y avait déjà des fous, prêt a écraser le peuple pour leur seul plaisir,

  2. suphis1@orange.fr'
    Michel MICHEL

    Je suis impatient de connaître les résultats de cette nouvelle exploration.
    A l'attention du webmaster: Le plan que vous avez publié sur cette page ne reflète pas la réalité puisque l'image matérialise les spéculations de Jean-Pierre Houdin.