PhillyLoveBOT un robot en hommage à hitchBOT

PhillyLoveBOT un robot en hommage à hitchBOT

La destruction de hitchBOT il y a deux semaines à Philadelphie a vraisemblablement marqué les esprits. Après les centaines de messages de soutien que les créateurs du robot auto-stoppeur ont reçu, c’est au tour des amateurs de technologies de Philadelphie de rendre hommage à hitchBOT.

Afin de redorer le blason de leur ville terni par l’agression dont a été victime le robot canadien, des volontaires se sont réunis autour de la communauté Hacktory, une communauté d’amateurs de technologie, dans le but de créer une nouvelle version de hitchBOT. Ce nouveau robot, baptisé PhillyLoveBOT, aura pour objectif de montrer le côté accueillant de la ville, qui aux Etats-Unis possède le surnom de « la ville de l’amour fraternel ».

Le concept ne sera pas exactement le même que pour hitchBOT puisque, selon Georgia Huthrie, de Hactory, au lieu de prendre le robot en autostop, le principe ici sera d’effectuer une bonne action et d’en publier une preuve sur Twitter avec les hashtag #botterlylove (#amourrobotique, un jeu de mot sur « brotherly love », amour fraternel) ou #phillylovebots (#phillyaimelesrobots). Après cela, le robot devra être transmis directement de personne en personne.

PhillyLoveBOT le nouveau hitchBOT

Une réunion de planification a eu lieu cette semaine afin de commencer à concevoir un prototype. Le robot devrait être constitué de tout ce à quoi on peut penser, depuis un appareil d’électroménager jusqu’à des composants électroniques. Selon Stephen Macurdy, l’un des volontaires, ils « ont un plan qui est moins sophistiqué que ne l’était hitchBOT ». Ce sera, selon un autre volontaire, « un fouillis de matériaux récupérés, réutilisés et recyclés. »

Après la découverte du corps de hitchBOT en morceaux, les volontaires espèrent se racheter avec PhillyLoveBot. Selon Stephen Macurdy, « Philly vaut plus que ça ». Les différentes parts du LoveBOT seront disponibles auprès de la Hacktory ou en ligne pour que chacun puisse obtenir un kit et construire son propre robot. Vous pourrez trouver plus d’informations ici.


Laisser un commentaire