La première cuisine robotique au monde prête à devenir réalité

La première cuisine robotique au monde prête à devenir réalité

Tandis que le programme européen RoboHow utilise la cuisine pour créer une base de données d’instructions pour les robots, l’entreprise Moley Robotics, elle, a créé la première cuisine robotique. Il suffira d’indiquer sur son smartphone le plat à préparer pour que le robot le confectionne.

Les chercheurs ont passé 18 ans à développer ce robot qui utilise 20 moteurs, 24 joints et 129 capteurs pour recréer exactement les mouvements d’une main humaine. La cuisine automatique est capable de préparer 2 000 plats dignes d’un grand chef. Il devrait être présenté le 16 septembre au grand public dans un laboratoire britannique. Les propriétaires de la cuisine pourront choisir les plats à préparer grâce à une bibliothèque de recettes au sein d’une application sur smartphone.

La cuisine robotique de Moley Robotics

Selon les chercheurs, la cuisine sera disponible d’ici deux ans, accompagnée de la bibliothèque de recettes, qui, sur le modèle de la bibliothèque iTunes, permettra de télécharger différentes recettes et même d’en créer. Afin de tester les limites du prototype, les chercheurs ont décidé de demander au chef Tim Anderson, le vainqueur de la compétition de cuisine Master Chef 2011, de participer au développement du robot. Pour ce faire, il a été filmé en 3D dans un studio alors qu’il préparait une bisque de crabe.

Un robot capable d'imiter un chef humain

Le choix de réaliser une bisque de crabe, une soupe de crustacés au vin et à la crème vient de Tim Anderson. Celui-ci a « choisi la bisque de crabe comme plat parce que c’est un vrai défi pour un chef humain de la réussir, alors une machine… » Toutefois, durant la préparation, tous ses mouvements et nuances ont été enregistrées, depuis la façon dont il remuait les liquides jusqu’à sa façon de contrôler la température de cuisson. Ses actions ont ensuite été converties en mouvement numérique en utilisant des algorithmes développés en partenariat entre Moley Robotics, des équipes de Shadow et l’université de Stanford et la SSSUP de Pise.

Une fois le plat réalisé par le robot, Tim Anderson a déclaré : « Après avoir vu et goûté le résultat par moi-même, je suis abasourdi. Si [le robot] peut préparer une bisque, il pourra préparer un sauté et nous avons hâte de lui apprendre encore plus de recettes dans les mois à venir. » Le robot sera disponible en 2017 avec sa bibliothèque de 2 000 recettes et il est probable que les grands chefs s’intéresseront rapidement aux téléchargements de recettes pour robots, comme cela a été le cas pour le marché des livres de cuisine.

La première cuisine automatique du monde


Laisser un commentaire