Prenez un chewing-gum Emile !

Une entreprise japonaise a mis au point deux robots nez, qui sentent les mauvaises odeurs et en alertent l’intéressé. Ce robot insolite est très sérieux !

La société CrazyLabo en partenariat avec Takashi Takimoto de l’Ecole Nationale de Technologie Kitakyushu, dans la préfecture de Fukuoka, ont conçu une tête robotisée de femme et un chien robot.

humanoides_fr_chien_shuntaro-kun

La tête de femme sert à détecter les mauvaise haleines. Approchez-vous d’elle, souffler devant son visage et Kaori-chan analyse la composition de votre respiration et évalue l’odeur sur une échelle de un à quatre. Elle énonce ensuite son verdict et ça peut faire mal : ça va du « Ça sent les agrumes ! » au dramatique « Au secours, il faut faire quelque chose ! ».

Le chien Shuntaro-kun, quant à lui, s’occupe d’inspecter les odeurs plantaires. Il ne parle pas, mais montre plutôt des niveaux d’affection variables. Il se blottira contre vos pieds si tout va bien, et il se mettra à aboyer ou grogner si vous êtes fâché avec votre lave-linge. Si la situation est catastrophique et irrécupérable, le chien s’effondre par terre, et commence à jouer la Marche Funèbre de Chopin via ses petits haut-parleurs.

humanoides_fr_chien_shuntaro-kun_1

L’équipe s’est servie d’un capteur d’odeurs disponible sur le marché et a développé le programme permettant de traiter les données. Ainsi, Shuntaro-kun peut identifier le type d’odeur et évaluer son intensité. Tandis que Kaori-chan peut quantifier jusqu’à deux odeurs simultanément et les identifier.

Les deux androides ont été fabriqués pour divertir la population. L’équipe voudrait s’en servir pour apporter un peu de gaité aux populations sinistrées de la région Tohoku, depuis les tremblements de terre de 2011. Un robot utile donc, mais qui pourrait révéler à certains ce que personne n’osait leur dire ! Voir la vidéo.


Laisser un commentaire