Qui saura conquérir Mars depuis Lyon ?

Pour l’édition 2015 d’Innorobo, l’entreprise Mathworks a décidé de réitérer sa compétition de programmation robotique, qui avait eu lieu en 2014 lors de la Maker Faire de Paris.

Optimisation des rovers entre deux phases

Des équipes du monde entier s’affronteront lors de ce tournoi dans une simulation de voyage d’exploration sur Mars. Le but de la compétition est d’optimiser les algorithmes du rover afin de couvrir le plus de terrain possible en un temps record. Cette année toutefois, Mathworks a rajouté aux objectifs de la compétition de programmer le rover afin qu’il soit capable d’éviter de façon autonome les obstacles sur son parcours.

Modification des véhicules pour la victoire

La compétition, ouverte à toute équipe, en a attiré 220. Début mars, Mathworks avait fourni à chaque équipe les programmes MATLAB et Simulink, qui font fonctionner les rover utilisés pour la compétition. Mathworks a en outre également fourni un modèle de simulation non-optimisé du Mars Rover. Le but de la première phase était d’optimiser les algorithmes des programmes afin de réaliser la mission de reconnaissance le plus rapidement et efficacement possible.

Rover Mathworks dans l'arène devant un site

Sur les 220 équipes, seules 12 resteront en lice et participeront à la finale de la compétition le 3 juillet lors du salon Innorobo. La finale consistera à effectuer une mission d’exploration de la surface de Mars, reconstituée pour l’occasion, tout en évitant les obstacles du terrain. L’équipe dont le rover aura exploré le plus de sites en un minimum de temps tout en évitant les embûches sur son parcours sera déclarée gagnante.

Les équipes durant la compétition

Les quatre contraintes de la compétition sont les suivantes : l’optimisation des algorithmes, la gestion de sa consommation d’énergie, l’autonomie du rover et l’obligation de passer un certain temps sur chaque site. La finale se déroulera dans une arène de 3 mètres sur 3 au sein de laquelle les rover fournis par Mathwork le jour-même devront se déplacer pour explorer les sites représentés par des pastilles de couleur en restant au moins 3 secondes sur chaque pastille.

Le rover en pleine exploration sur Mars

La journée se déroulera en quatre phases. Après une phase d’entrainement où les participants pourront tester pour la première fois leur optimisation des logiciels sur des modèles réels, débutera une phase de poule destinée à sélectionner quatre équipes. La demi-finale et la finale auront lieu en fin d’après midi, suivies par la remise des prix, couronnant l’équipe ayant achevé la mission le plus rapidement.

La compétition de l’année dernière s’était soldée par la victoire de l’équipe LCMG. Leur rover avait réussi à découvrir tous les sites de l’arène en 37,6 secondes leur assurant la victoire sur le véhicule de l’équipe Rayn On Mars qui avait eu besoin de 37,9 secondes pour atteindre son objectif. Nous espérons à nouveau assister à une compétition exaltante et souhaitons bonne chance aux 12 équipes sélectionnées dont les noms seront révélés lundi prochain.

Crédit photo : Mathworks


Laisser un commentaire