Bonjour RAPIRO, bienvenue dans le monde du DIY

Un nouvel humanoïde en kit vient de débarquer sur la planète robots ! Sa particularité : il fonctionne avec un Raspberry Pi. Ce robot va en séduire plus d’un, vu son prix très attractif.

La famille des robots do it yourself s’agrandit avec RAPIRO ! Ce dernier a été inventé par un japonais, Shota Ishiwatari, qui aurait rêvé d’avoir un tel jouet étant petit. Et il n’est pas le seul ! Son idée était de concevoir un robot facile à monter, personnalisable et programmable.

humanoides_fr_robot_rapiro_montage_2

Bien que ce petit humanoïde soit encore en gestation (en effet il s’agit d’un projet Kickstarter), c’est bien parti ! Son créateur a obtenu les financements dont il avait besoin et le projet devrait voir le jour. On est d’accord qu’il ne va pas révolutionner le monde de la robotique, mais il peut faire naître des vocations chez les jeunes enfants qui l’auront entre les mains.

humanoides_fr_robot_rapiro_montage

Sa force réside dans sa facilité d’assemblage. A l’aide d’un simple tournevis, le kit robot se monte aisément avec ses 21 pièces en plastique, ses LED RVB, ses douze servomoteurs et son contrôleur compatible Arduino. Il fonctionne avec Raspberry Pi et son module de caméra (situé dans la tête). Raspberry Pi est ce petit ordinateur qui tourne sous Linux et de la taille d’une carte de crédit, qui permet de donner vie à tout un tas de projet comme le montre les discussions sur le forum officiel francophone.

humanoides_fr_robot_rapiro_raspberry_pi_2

Une fois assemblé, le robot sera capable d’exécuter les mouvements de base que l’on attend d’un robot : des déplacements, des hochements de tête, des gestes avec ses bras comme la prise en main d’un stylo. Les 12 servomoteurs sont là pour ça : un pour le cou, un dans chaque poignet, deux par pied, et trois dans chaque bras. Chaque oeil s’illumine à l’aide des LED.

humanoides_fr_robot_rapiro_montage_3

humanoides_fr_rapiro_kit_led

Pour le proto, les parties en plastique ont été imprimées à l’aide d’une imprimante 3D. Et pour pousser jusqu’au bout le DIY, chacun pourra personnaliser les différentes parties de son robot et les imprimer à son tour à l’aide d’une imprimante 3D. Ensuite des éléments comme des capteurs ou des hauts parleurs pourront venir se pluger au Raspberry Pi.

Le robot a été pensé par Shota Ishiwatari de la société Kiluck Corp. et sera conçu avec la collaboration de trois autres entités japonaises.

Il sera livré à partir de décembre de cette année. Vous pouvez vous le procurer sur la page Kickstarter de Rapiro à 229 $. Une bonne idée de cadeau de Noël !

Shota Ishiwatari, son constructeur a publié fin juillet une nouvelle vidéo de RAPIRO le montrant en pleine balade dans Tokyo.


Laisser un commentaire

  1. cyspeo

    Bonjour,
    On voit bien le raspberry sur la photo mais concernant l'alimentation il utilise quoi ?
    Une batterie USB, des batteries AA ?