Ray Kurzweil : "En 2029 les robots seront égaux aux humains"

Dans une quinzaine d’années l’homme et l’ordinateur seront très proches l’un de l’autre. A tel point, qu’un humain pourrait avoir une relation amoureuse avec un robot. Ray Kurzweil a parlé…

Pour certaines personnes qui sont très proches de leur robot, c’est déjà le cas. En effet, les militaires qui utilisent de façon quotidienne des robots de déminage, développent un certain affect pour leur compagnon de travail. Ils leur font confiance, s’appuient sur eux car ces braves robots les aident à préserver leur vie.

Pour Ray Kurzweil, ça ne fait aucun doute : en 2029, les ordinateurs seront très proches des humains, voire égaux. Ray Kurzweil est le Directeur du département de l’intelligence artificielle chez Google. Il est aussi un fervent défenseur de la théorie de singularité technologique. Certaines prévisions de ce futurologue se sont déjà réalisées.

les-robots-seront-des-humains-en-2029

Selon Ray, dans moins de vingt ans, nous n’utiliserons plus uniquement nos ordinateurs pour exécuter des tâches, mais nous aurons des relations intimes avec eux. D’ailleurs, c’est le thème central du film Her, sur un quarantenaire américain un peu paumé dans la vie qui tombe amoureux de l’OS qu’il vient d’installer sur son smartphone.

Grâce à l’IA, les ordinateurs seront à égalité avec les humains du point de vue de l’intelligence émotionnelle, ils seront capables de comprendre nos sentiments et émotions. D’ailleurs, Pepper, le dernier robot d’Aldebaran sait déjà le faire… Ils commenceront à développer des caractéristiques différentes des humains, a déclaré récemment Ray Kurzweil, lors d’une conférence à New York.

Selon lui, les robots seront capable de raconter une blague, d’être drôle, romantique ou triste, d’aimer, d’avoir du charme… Des progrès dans les algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage restent à faire, mais certaines équipes, notamment au Japon avec le robot KOBIAN, travaillent sur ce type de robots.

La personnalité de chaque robot sera unique et liée au niveau d’interaction avec le monde extérieur. Ray Kurzweil est également convaincu que les humains décupleront leur savoir grâce au cloud, en connectant le cerveau à des bases de données. La mémoire de chacun sera infinie et les progrès de la technologies seront tels que les ordinateurs auront la taille d’une cellule.

Se marier avec un robot, certains ont tenté l’expérience. Et ce n’est que le début ! Puisque d’après ce sondage, 10% des personnes interrogées seraient prêtes à faire l’amour avec un robot


Laisser un commentaire

  1. koffi kangah innocent

    nous atteindrons l'évolution Zéro quant tout cela sera.

  2. VLX360

    Il n'y a PAS besoin d'être cette personne pour deviner ce qui ce passera dans le futur...VRAIMENT...

  3. pierre

    que l homme comprenne deja qu il est une intellogence artificielle ca nous evitera de perdre du temps et de l argent en recherches...

  4. soete

    Franchement, il part un peu loin, les idées sont là mais comme d'habitude on oublie les problèmes. Je trouve pour ma part que notre civilisation se traine. Les progrès technologiques sont lents, et la chimie nous joue des tours (pollution, dégradation...) Nous avons des gros soucis d'énergie et de puissance, la capacité de stockage augmente peu, on oublie aussi les pannes, les usures, les erreurs. On va copier une vue des humains par exemple mais à un instant t. Les réactions chimiques ne fonctionnent pas comme les réactions logiques. Tout le matériau pour construire les serveurs, puces... comporte des anomalies de fabrication au niveau micro gravure, il faudra embaucher des millions de personnes, et de machines pour contrôler tout cela. On débouchera sur de nouveaux obstacles et avec des capacités insuffisantes. La base de la technologie tient aussi à ses fondements. Idem si on laisse les entreprises actuelles apprendre aux machines à évoluer on va créer des entités débiles, il faudrait des maitres à penser pour éduquer les machines. Idem voyez les gouvernements, les futilités, les coups bas des multinationales. On va améliorer mais on va avoir aussi des accidents. L'évolution marche à coup de palier, il faudra fiabiliser les différents niveaux. Comme dans le cinéma, ce ne sont pas forcément les meilleurs qui pourront faire évoluer, viabiliser et grandir notre monde. On part plutôt vers plus de contrôle ou plutôt de restriction, de mauvaises intentions, si on dépasse ce cap, on pourra continuer de progresser. L'évolution de L'Intelligence artificielle est comme créer une nouvelle espèce, elle va se heurter à l'agressivité du monde actuel. Elle est colonisée. Tout cela n'est pas simple.

  5. Temjin

    Vu la bagouze...

  6. Toulz

    Une machine à qui tu pourras confier tes pensées les plus intimes et qui ne te jugeras pas et qui pourra même t'encourager à te dépasser (voir le film Her justement). Un robot qui assouvira tous tes fantasmes sans de "oh, non, beurk". L'humanité soulagée de ce poids qu'est la pression sexuelle due à notre instinct pourra enfin libérer son esprit, et cela évitera bien des malheurs causés par la misère affective et sexuelle. Approuvé à 3000%.

  7. NEMESIS-007

    Actuellement on lave le cerveau humain avec la télévision pour rendre l'homme plus débile que les robots. Au bout d'un certain temps les robots deviendrons forcément aussi intelligents que cette nouvelle classe déshumanisée .
    Ray Kurzweil passe trop de temps sur son ordinateur et fini par croire à ses lubies

  8. aunryz

    (remarque sur la forme : Le 2029 ressemble un peu à ses prix dans les supermarchés qui se terminent par ,99)

    Si monsieur Kurzweil y croit vraiment
    qu'il accepte un pari
    disons 20 000€
    avec une côte de mon côté de 10 contre 1
    1) puisqu'il est un expert
    et que je ne le suis pas.
    2) puisqu'on réduit considérablement les prétentions excessives de sa prédiction à"

    "Dans 15 ans, un robot aura l'intelligence d'un rat"

    (pari perdu si "Dans 15 ans, aucun robot n'a l'intelligence d'un rat" )

    Je ne parle pas bien sur, d'un rat éduqué par l'homme. C'est à dire dont le potentiel d'action se trouverait réduit à ce qu'il aurait appris. Comme c'est le cas d'humains à l'humanité non pas augmentée, comme on le prétend parfois, mais réduite par des prothèses les rendant incapables de faire ce qu'un humain non conditionné sait naturellement faire.

    Car bien évidemment
    si on diminue le potentiel d'expression d'un homme
    (par exemple en le mettant (son cerveau) dans un fauteuil roulant ... ce qui atrophie les muscles des jambes (ses capacités intellectuelles) on diminue de fait son écart de performance avec un robot.

    ________
    Le projet RobotCub (initié il y a 10 ans) avait la prétention d'atteindre les capacités d'apprentissage d'un enfant de 2 ans.
    http://www.paperblog.fr/388100/creation-du-premier-enfant-robot-projet-robotcub/
    Il en est très loin, mais après des réécritures successives de ses objectifs, il prétend actuellement au succès.

  9. fronk

    "D’ailleurs, c’est le thème central du film Her, sur un quarantenaire américain un peu pommé dans la vie qui tombe amoureux de l’OS qu’il vient d’installer sur son smartphone."

    Pommé ? C'est une pub cachée pour une certaine marque ???