Ray Kurzweil réagit face à l’annonce d’Amazon

Le Directeur de l’ingénierie de Google, Ray Kurzweil, a écrit quelque lignes sur son blog à propos de la livraison aérienne par des appareils pilotés à distance annoncée par Jeff Bezos en début de semaine. La nouvelle a fait le tour de la planète, tout a été dit, mais Ray veut clarifier quelques points…

Voici ce qu’a écrit l’un des fondateurs de la pensée transhumaniste et de la théorie sur la singularité technologique :

La technologie a toujours été à double tranchant – le feu nous a réchauffé et nous a permis de cuire nos aliments, mais c’est aussi lui qui a brûlé nos villages. Nous vivons déjà dans un monde avec des caméras de sécurité partout, sans parler de celles qui sont dans nos smartphones – celles-ci contribuent à sécuriser l’espace public mais peuvent aussi envahir nos vies privées, en tout cas dans les lieux publics.

De la même façon, les drones livreront des colis et amélioreront la cartographie et la gestion de la circulation sur les routes, mais soulèveront des questions sur la protection de la vie privée.

Je crois que la réponse concernant le respect de la vie privée est de protéger la confidentialité des espaces de la vie privée des gens. J’ai grandi à une époque où le seul moyen de parler à un ami était d’utiliser une ligne téléphonique partagée, qui n’offrait aucune intimité.

On entend beaucoup de gens dire aujourd’hui que l’on passe plus de temps à regarder son téléphone qu’à communiquer entre nous. Mais ils oublient de dire que nous ne communiquons pas avec des machines, nous sommes en train d’interagir avec d’autres personnes (via le mobile).

Il est beaucoup plus facile aujourd’hui de maintenir une relation avec quelqu’un ou protéger notre vie privée plutôt qu’à l’époque où j’ai grandi. Nous avons maintenant la possibilité de créer des communautés fondées sur des intérêts communs et des passions communes plutôt que par le hasard de la proximité géographique. Les drones nous donneront l’occasion de partager des choses physiques avec nos proches.

Une belle vision du futur, pas vrai ?


Laisser un commentaire