Reeti le robot de communication à Innorobo

Reeti at Innorobo

Robopec présente lors d’Innorobo la deuxième version de son robot Reeti sortie en début d’année. Disponible avec 26 langues intégrées et une interface en anglais ou en français, Reeti est l’assistant en communication idéal pour les entreprises et les administrations.

Le développement de Reeti a commencé en 2009. A l’époque, Robopec (startup basée dans le Var), hésitait entre une commercialisation pour les particuliers ou pour les professionnels. Au final, en raison du prix relativement élevé de 3 900 €, l’entreprise a décidé de viser les entreprises et les administrations et a continué le développement en conséquence.

L’application principale du robot est une utilisation en tant qu’outil de communication. Reeti est capable de détecter une présence devant lui et de lancer un message choisi par son opérateur. Il peut s’agir aussi bien de texte que de vidéo ou de son. Sur leur stand à Innorobo, Reeti est équipé d’une tablette pour pousser les chalands à interagir avec lui, en testant ses expressions par exemple. Dans un contexte plus général, Reeti est capable entre autres de lancer une présentation, de mener une enquête satisfaction ou un jeu-concours. Le but est de permettre à Reeti de récupérer des informations, comme par exemple des adresses email, de façon interactive. Robopec cible particulièrement des clients comme les centres commerciaux, les gares ou les offices du tourisme dans lesquels, il est souvent nécessaire de répéter un même message toute la journée. Reeti peut ainsi se charger de l’accueil et même informer les clients des offres disponibles.

Reeti est également disponible en tant que plateforme de développement. Un professeur de l’INSERN travaille actuellement avec Reeti, sur le projet Swooz, destiné à créer un logiciel de contrôle en utilisant la reconnaissance faciale via une caméra Kinect. En plus de contrôler les différentes parties du visage du robot grâce à son propre visage, le professeur a eu l’idée d’associer les oreilles, mobiles sur le robot, contrairement aux humains, aux sourcils de l’opérateur afin de permettre un contrôle total.

 

Reeti le robot de Robopec

 

Reeti V2 possède des améliorations, surtout au niveau des composants. L’équipe a notamment utilisé du nouveau matériel afin de le rendre plus efficace comme par exemple un disque dur SSD. L’équipe a également retravaillé la peau pour lui donner un aspect plus humain. La peau souple est en silicone et a été conçue par un artiste français. Le design du visage a également subi des modifications. Par exemple entre la première et la deuxième version du robot, le nez est devenu plus travaillé, plus naturel, moins étrange. Interrogé sur l’origine du design, notre interlocuteur nous a expliqué que le directeur de robopec souhaitait que le concept soit amical et ouvert. Le visage devait pouvoir retranscrire des émotions humaines tout en gardant un aspect extraterrestre. L’équipe a travaillé en lien avec un spécialiste en animatronique afin de concevoir le robot.

Reeti fonctionne sur une prise secteur, ce qui lui permet de fonctionner en autonomie toute une journée sans requérir d’opérateur. C’est d’ailleurs ce qui explique l’absence de roulettes sur le robot, puisqu’il aurait eu besoin d’une batterie afin de pouvoir se déplacer. Durant les phases tests, Reeti possédait un lecteur Blu-ray qui a été au final remplacé par une connexion Bluetooth et un lecteur USB.

Le coeur de métier de Robopec reste toutefois la programmation de logiciels et d’applications, comme du mapping. Reste reste un projet « passion ». Le robot est disponible à la vente et Robopec en a déjà vendu quelques-uns en France, à des écoles de commerce pour la communication par exemple; ou pour de  la recherche. Sa commercialisation a toutefois également lieu au Canada, en Espagne, au Mexique, en Allemagne ou en Angleterre…

 

Reeti le robot de communication


Laisser un commentaire