Rencontre avec Aria, l’humanoïde évènementielle de Cybedroïd

Cybedroïd est une startup française créée en 2011 qui développe des robots humanoïdes de taille humaine. A l’occasion d’Innorobo, Fabien Raimbaud et Grégoire D’Erceville, nous ont présenté un prototype semi-humanoïde baptisé Aria, leur robot d’accueil actuellement en phase finale de production.

L’hôtesse d’accueil humanoïde Aria

Aria a du caractère, elle répond quand on lui parle, suit les gens de la tête (reconnaissance faciale), accompagne ses mots avec des gestes et bien plus… Cybedroïd propose ce robot en marque blanche pour les entreprises ou organismes qui souhaitent apporter une image technologique à leur marque. Aria peut être placée dans le hall d’accueil d’une entreprise ou à l’entrée d’une exposition, par exemple, pour susciter l’intérêt et attirer du trafic.

Blog_humanoides_fr_cybedroid_aria_innorobo_2013

Aria est équipée d’un système intelligent embarqué lui permettant d’évoluer aux côtés d’humains en répondant à des ordres simples par la parole et par les gestes. Elle mesure 1m65, pèse 30 kilos et est faite à base de fibre de verre epoxy et de cellulose nanocristalline CNC. Elle est équipée de deux caméras (marque BVS), deux micros, un haut-parleur et un gyroscope. Son cerveau tourne grâce au moteur Cometa 1.0 propriété de la marque. On la connecte à un PC via un port USB.

Le robot est entièrement modulaire. Chaque module est indépendant, de la tête aux pieds, et peut s’acheter selon trois gammes de kits à construire soi-même :

  • la gamme starter, pour les débutants et bidouilleurs,
  • la gamme standard, destinée aux étudiants en écoles et universités
  • la gamme ultimate, le top du top, pour les laboratoires de recherche et les professionnels

Blog_humanoides_fr_cybedroid_aria_tete_innorobo_2013

Quand on monte en gamme, les modules sont mieux équipés. Ce qui est vraiment intelligent de la part de Cybedroid, c’est d’avoir conçu des modules plug-and-play et des gammes compatibles entre elles. Vous pouvez tout à fait monter une tête starter sur un buste standard qui aurait des jambes ultimate.

Pour le moment, uniquement le module de tête est disponible en version starter (525 €) et standard (990 €). Les autres modules sont en fin de production et seront prochainement disponibles. Le module de jambes ne sera pas disponible avant le mois de septembre. Pour les plus expérimentés, d’autres composants pour équiper Aria sont disponibles sur internet.

Blog_humanoides_fr_cybedroid_aria_innorobo_2013_epaule

Où peut-on croiser Aria ?

Pour les intéressés, le robot est également disponible à la location et entièrement personnalisable, pour tout évènement professionnel. Après avoir subi un bon stress test non stop sur les 3 jours à Lyon, Aria est prête pour les salons à venir. Elle sera présente le mois prochain à l’entrée de l’espace Labo de la BNF à Paris, à l’occasion d’une exposition sur la poésie. Elle fera l’hôtesse d’accueil, comme elle sait si bien faire, et aura accès à toute la base de poèmes de la BNF, qu’elle pourra réciter à la demande des visiteurs.

Ensuite, vous pourrez la retrouver lors de la 1ère édition du salon Geekopolis, qui aura lieu à Montreuil les 25 et 26 mai 2013.

Blog_humanoides_fr_cybedroid_aria_innorobo_2013_2

Présentation de l’entreprise

Cybedroïd a été créée par trois passionnés de robotique : Fabien Raimbaud, que nous avons rencontré à Innorobo 2013, est le PDG de la société. Il est un spécialiste de la mécatronique et de l’intelligence artificielle. Par ailleurs, il est membre de l’association Caliban, qui rassemble des passionnés de robots des régions Île-de-France, Midi-Pyrénées et Limousin ainsi que de la Belgique. Miguil Abdillahi qui se concentre sur les algorithmes et le traitement des communications audio et visuelles des robots. Jean-Philippe Fournier, en charge des partenariats et financement pour le développement de Cybedroïd.

La start-up fait travailler sept personnes dont deux apprentis et est basée à Limoges. Tout est fait là-bas, de la conception à l’assemblage en passant par la découpe. Selon Fabien, les outils de production sont plus bas à Limoges qu’en Chine 😉

Aria sert de vitrine à Cybedroïd pour montrer leur savoir-faire en matière de plateforme robotique et logicielle. Leur objectif est de créer d’ici 3 à 5 ans, des humanoïdes autonomes pouvant s’intégrer dans un environnement familial.


Laisser un commentaire

  1. Calibanproject

    Et ça y est, ce robot humanoïde et fonctionnel existe, elle s'appelle Alice, lointaine descendante d'aria présenté dans cet article ;)

  2. Greg tête de fer

    Merci bcp pour votre article précis et complet !!