Rethink Robotics présente Sawyer aux Etats-Unis

Rethink Robotics présente Sawyer aux Etats-Unis

Rethink Robotics vient de présenter Sawyer, son deuxième robot collaboratif, lors de la RoboBusiness Conference and Expo à San Jose, mercredi dernier. C’était la première apparition en public aux USA du robot et quelques 1 600 visiteurs sont venus pour assister à la démonstration.

Sawyer est un bras à 7 axes et peut soulever jusqu’à 4 kilogrammes de charge utile. Il a une portée d’un mètre et pèse 19 kilogrammes. Le bras du robot est équipé d’une caméra ainsi que de capteurs de force. Le robot en lui-même possède également une caméra à l’avant, lui permettant de détecter la présence d’humains dans son environnement proche. Lors de l’évènement, Sawyer devait effectuer des tâches communément effectuées par des robots industriels, comme ouvrir et fermer une porte ou enclencher des pièces entre elles. Le robot a exécuté ces actions parfaitement et cela, notamment grâce à sa nouvelle caméra Cognex. Celle-ci lui permet, par exemple, de trouver les pièces qu’il cherche, même lorsqu’elles ne se trouvent pas exactement là où il faut.

Roodney Brooks et Sawyer, sa création

Le PDG de Rethink Robotics, Scott Erckert, est persuadé que Sawyer, et le deuxième robot de l’entreprise, Baxter, un robot industriel à deux bras, ont de beaux jours devant eux. Il a confirmé que jusqu’à présent, la plupart des ventes de Baxter avait eu lieu aux Etats-Unis et qu’une bonne partie du chiffre provenait du secteur académique. Toutefois, depuis une mise à jour logicielle en juin, qui augmente la vitesse et la précision du robot, les ventes ont augmenté de 40 à 70 % par trimestre. De plus, les unités de Sawyer mises en vente sont déjà épuisées.

Pour obtenir ce résultat, il est clair que Rethink Robotics a tenu compte des retours de ses clients. Le nouveau Sawyer possède en effet une portée plus longue et est plus précis que Baxter. Celui-ci a aussi été amélioré, puisque Rethink Robotics a triplé sa vitesse et doublé sa précision. Le New York Times a récemment placé l’entreprise sur sa liste des entreprises technologiques susceptibles de valoir plus d’un milliard dans les années à venir.


Laisser un commentaire