Retour sur la semaine Futur en Seine 2015

Le festival international de l’innovation qui avait ouvert ses portes le 11 juin a été l’occasion de découvrir des robots, des drones et des objets extraordinaires. Retour sur ces innovations présentées au grand public.

Futur en Seine est un festival créé en 2009 par Cap Digital, dont l’objectif est de présenter les innovations technologiques françaises et internationales au grand public. Cette 6ème édition était divisée en deux parties dont la première, le Village des innovations s’est terminée dimanche dernier. C’était l’occasion pour tout un chacun de découvrir les objets de demain.

Le robot SAMI du Criif

Du côté des robots, nous avons retrouvé SAMI, le robot avatar. Ce robot mi-humanoïde est développé par le CRIIF, le centre de robotique intégré de l’Ile-de-France.

Capable de reproduire en temps réel les mouvements de l’utilisateur, ce robot est conçu pour intervenir dans des milieux dangereux pour l’être humain. Le but visé n’est pas militaire, mais plutôt industriel comme dans le cas de désamiantage ou de maintenance nucléaire. Le robot est contrôlé par l’utilisateur grâce à une caméra Kinect qui retranscrit les mouvements de l’opérateur. Celui-ci est muni de lunettes en réalité virtuelle lui permettant de voir à travers les yeux du robot.

Robot russe Promobot

Nous avons également eu l’occasion de découvrir Promobot un robot russe conçu pour être assistant en magasin. Capable de retenir les gammes de produit à proposer, Promobot peut répondre aux questions posées par les clients. De plus, il enregistre les réponses pour permettre d’accéder aux requêtes soumises par les clients et les analyser. Enfin, nous avons eu la possibilité de retrouver Buddy, le robot compagnon de Blue Frog Robotics.

Le robot Mother pour connecter la famille

Dans la catégorie des objets connectés, nous avons croisé Mother, un appareil connecté capable de centraliser toutes les informations de la famille. L’utilisation est extrêmement intuitive, puisqu’il suffit de sélectionner l’usage que vous voulez faire du capteur, placer celui-ci sur l’objet désiré et obtenir tous les détails de l’activité. Il est également possible de recevoir des alertes si nécessaire. Développé par Sen.se, mother s’inscrit dans une logique de développement durable avec des capteurs réutilisables et des batteries longue durée.

Withings les objets connectés du futur

Du côté objets connectés santé, c’est l’entreprise Withings qui était à l’honneur. Spécialisé dans les objets connectés pour le bien-être, Withings a développé des appareils connectés comme des balances, des trackers d’activité ou une caméra de surveillance. Withings possède 5 domaines distincts, l’activité, poussant l’utilisateur à plus se déplacer, le poids, pour surveiller sa ligne, le coeur, afin de contrôler son activité cardiaque, le sommeil, pour optimiser son repos, et l’environnement, pour sécuriser votre maison. Tous leurs appareils sont connectés à votre smartphone afin de vous permettre de les gérer à distance.

Bionic Bird l'oiseau biomimétique

Pour finir, nous avons pu découvrir le Bionic Bird de Xtim Bionicworld. Ce drone oiseau est un appareil biomimétique, c’est à dire inspiré de la nature. L’appareil est prêt à voler et est commandé par une simple application sur smartphone, disponible sur GooglePlay ou l’AppStore. Bionic Bird possède une autonomie de vol de 6 minutes, mais se recharge grâce à un oeuf magnétique capable d’emmagasiner 10 charges. Avec son contrôle Bluetooth, l’oiseau a une portée de 100 mètres et deux interfaces de vol.

Crédits photo : Futur en Seine, Michel Stoupak


Laisser un commentaire