Les réunions secrètes d’Amazon autour de la robotique

jeff bezos amazon costume robot

En début de semaine, Jeff Bezos, le patron du géant de la vente en ligne, a réuni la crème des experts en robotique et intelligence artificielle dans un complexe hôtelier de Palm Springs.

Spécialement réservée aux experts en machine learning, en robotique et en aérospatial, cette réunion s’est faite sur invitation uniquement. Business Insider a pu se procurer quelques photos de cette réunion prétendument « secrète ».

Pendant trois jours, les invités de la Machine-Learning Automation, Robotics and Space Exploration Conference (MARS), ont pu assisté à différentes présentations de projets et de produits sur lesquels travaillent Amazon et certains de ses invités. Le tout dans le cadre paradisiaque de Palm Springs, cette ville verte en plein désert californien, où abondaient nourriture et boissons servies par des robots Kiva, évidemment. Des démonstrations de robots sont venues agrémenter la petite réception, et cerise sur le gâteau, Jeff Bezos est même apparu sur scène vêtu d’un costume robotisé censé vous faire sentir vieux (sur la photo de Une, en bleu).

le robot Kiva serveur d'Amazon

le robot bipède de nabiros

Le gratin de la recherche et de l’innovation était donc invité par Amazon Inc pour partager les savoirs. Aux côtés d’universitaires issus du MIT, de l’Université de Californie ou de Zurich, des dirigeants d’entreprises. Les représentants de Toyota Motors (qui pourrait bien entrer en négociation pour le rachat de Boston Dynamics, mis en vente par Google la semaine dernière) étaient présents, comme ceux de Rethink Robotics.

Amazon acteur majeur de la robotique

Fondée en 2003, la branche Robotique du distributeur se focalise sur le développement de l’eCommerce par le biais de l’automatisation. Mais la multiplicité des champs d’activités de la multinationale est telle, que toute avancée technologique ne peut que bénéficier à nombres d’entre elles. Que ce soit dans le domaine de l’exploration spatiale, du Big Data, de l’hébergement de serveurs, du divertissement, de la distribution et de la livraison de biens de consommation, le potentiel d’application des technologies de la robotique et de l’intelligence artificielle s’étend à perte de vue.

A noter que Jeff Bezos est également propriétaire de Blue Origin, sa filiale dédiée à l’exploration spatiale, concurrent direct de Space X (détenu par Elon Musk, le fondateur de Tesla) dans la course au développement de lanceurs réutilisables. De la même façon, la robotique et l’intelligence artificielle pourraient trouver très rapidement des applications concrètes dans ce domaine.

Sa marque de fabrique : l’optimisation des coûts. Dans sa stratégie de compétitivité par les coûts, Jeff Bezos entend bien tirer partie de la robolution. Après avoir imprimé sa marque sur le secteur de l’eCommerce et de la distribution, Amazon voit dans la robotique toujours plus de perspectives de  gains de productivité. En 2012, Amazon rachète Kiva Systems, le spécialiste des robots de manutention pour 775 millions de dollars. Idéal pour équiper ses gigantesques entrepôts.

Amazon reste très peu transparent sur ses activités mais déclare sur son site travailler sur le développement de robots autonomes mobiles, de logiciels de contrôle sophistiqués, de la perception du langage, du machine learning, de la reconnaissance d’objets et de la compréhension sémantique. Un secret qui devra être bien gardé avec ses 130 invités de marque…


Laisser un commentaire