RoBattle le mini-tank autonome de l’armée israélienne

Le robot terrestre de combat d'IAI

A l’occasion du salon de la Défense Eurosatory qui se tient cette semaine à Villepinte (France), Israel Aerospace Industries (IAI) a dévoilé son système autonome de combat tout-terrain, RoBattle.

Le militaire est toujours le domaine le plus marqué par les avancées technologiques. Et Israel n’échappe pas à la règle, au contraire, il est le pionnier en matière de systèmes autonomes. Pour ce pays enclavé dans le Moyen-Orient, il est indispensable de conserver une longueur d’avance sur ses potentiels adversaires. Car l’Etat hébreux a connu une bonne dizaine de conflits armés avec ses voisins arabes. De la guerre des Six Jours à la première intifada en passant par la guerre du Kippour, la région n’a pas été épargnée par les conflits. Et n’est pas prêt de l’être.

Aussi, Israel fait régulièrement état de ses avancées technologiques en matière militaire. La semaine dernière, nous vous relations la controverse qui était née de la présentation de l’un des premiers robots équipés d’une arme de poing. Ce système autonome conçu par la société israélienne General Robotics était effectivement muni d’un Glock 29 et avait rapidement défrayé la chronique et raviver les débats autour des machines tueuses, déjà bien agité avec l’essor des intelligences artificielles.

Hier, c’était au tour d’un engin moins menaçant d’être présenté. A l’occasion de l’ouverture du salon de la Défense & Sécurité Eurosatory qui se tient jusqu’au 19 juin dans le nord de Paris, IAI a présenté son tout nouveau modèle de tank autonome. Cet USV rejoint la famille nombreuse de véhicules terrestres du groupe israélien. Parmi lesquels figurent Panda, une plate-forme automatisée capable de surmonter de nombreux obstacles; Sahar, un dispositif terrestre de détection d’explosifs; Robocon, le mini-convoi autonome et enfin Guardium UGV, un véhicule robuste conçu pour les patrouilles de contrôle des frontières.

Le robot terrestre autonome de l'armée israélienne RoBattle

Pour sa part, RoBattle est un « véhicule de combat lourd mais néanmoins extrêmement manœuvrable« . Il a été conçu pour intégrer des forces spéciales lors d’opérations mobiles. Il est multi-fonctions et doit servir principalement à la collecte d’informations, à la reconnaissance, à la protection de convois, mais aussi d’appât.

Ce véhicule modulaire comprend tout un kit d’équipements divers et variés lui permettant d’être polyvalent. Il est équipé d’un contrôleur, un système de navigation, différents capteurs et containers ainsi que d’un dispositif de cartographie. L’idée étant qu’il puisse être adapté aux besoins spécifiques de chaque opération. Pour cela, il est capable de se déplacer soit à l’aide de roues, soit à l’aide de chenilles. On peut également lui ajouter des extensions comme des bras de manipulations, des radars de surveillance, ainsi que des armes contrôlables à distance.

« Avec le kit modulaire, conçu pour satisfaire les besoins des différents clients, RoBattle est l’un des robots de combat du marché les plus avancés en termes de manœuvrabilité » précise Meir Shabtai, chef de la division robotique terrestre de IAI. Avant de conclure : « Notre système deviendra bientôt un acteur majeur du marché de la robotique. Il présente des avantages technologiques qui pourraient permettre de relever les défis de la guerre du futur avec succès« .


Laisser un commentaire