Robo-One 21 : les robots sont sur le ring

La 21ème édition de la compétition ROBO-ONE s’est tenue du 1er au 2 septembre à Tokyo. Cette compétition rassemble plusieurs fois dans l’année de nombreux passionnés de robotique venus présenter leur travail et se mesurer aux autres constructeurs sur un ring.

ROBO-ONE est une compétition de robots humanoïdes créée au Japon en 2002 et qui se déroule sur deux journées. La première, les participants présentent leurs créatures qui sont jugées sur leurs capacités à enchaîner des mouvements et sur leur stabilité. Le deuxième est le grand jour de la compétition : les robots vont s’affronter sur un ring. Celui qui tombe ou qui se fait sortir du ring a perdu. Et les combats sont acharnés !

Blog_Humanoides_robots_robo-one_21_pic1

Au Japon, il y a un tel engouement pour cet évènement que ça a donné naissance à toute une série de rencontres annexes comme le ROBO-ONE Light, ROBO-ONE Arm Robot, ainsi que les conférences techniques ROBO-ONE.

Pour avoir l’autorisation à participer à une édition de ROBO-ONE, les robots doivent être montés à partir de robots en kit ou être basés sur des modèles connus comme les robots humanoïdes de la série KHR du fabricant Kondo. Cependant, la plupart des constructeurs modifient complètement l’aspect des robots et améliorent les performances de leur combattant en bidouillant les lignes de code des programmes intégrés aux robots.

Blog_Humanoides_robots_robo-one_21_pic3

Les règles pour participer à la compétition sont en japonais et publiées deux mois à l’avance sur le site de ROBO-ONE.

Le robot Brave de Kenji Ishida a fait sensation lors de cette 21ème édition. Il s’agit là de la 9ème génération de ce robot humanoïde qui se transforme en voiture.

Un autre robot a créé la polémique lors d’un combat : le bipède de Amino-san s’est vu refuser sa victoire car il s’est battu dans les airs alors que les autres robots évoluaient au sol.

Rendez-vous le 23 et 24 février prochains pour la 22ème édition de ROBO-ONE.

Blog_Humanoides_robots_robo-one_21_pic2


Laisser un commentaire