Roborace : Le design des voitures de course autonomes enfin dévoilé !

Le design de la roborace autonome de Daniel Simon

Amateurs de sports mécaniques, attachez vos ceintures. La Formule E, la compétition de voitures électriques agrandit sa famille avec une course de voitures sans pilote, dont le modèle a été dévoilé hier.

La voiture du futur est bien là. A la frontière entre la formule 1 et la course de drones, la ligue de Formule E reste à la pointe de la technologie et va intégrer dès 2016 des véhicules autonomes.

Le design du futur modèle de course a été réalisé par le célèbre designer allemand Daniel Simon pour la marque Kinetik. Celui-là même qui avait dessiné les véhicules du film Tron : Legacy. L’allemand est un spécialiste puisqu’il officie principalement dans le design futuriste. C’est à lui qu’on doit de nombreux prototypes de véhicules innovants tels que les Cosmic Motors, la formule 1 de HRT ou bien la Bugatti Veyron d’Hermès. Ses créations ont également été données à voir dans les films Oblivion et Captain America.

Tout juste nommé Chef du Design de la Formule E, Daniel Simon explique sa démarche : « Mon but était de créer un véhicule qui exploite l’incroyable opportunité offerte par sa conduite autonome, sans pour autant pénaliser son esthétique. Depuis le début, j’ai travaillé avec des ingénieurs et des aérodynamiciens pour trouver cet équilibre. Comme la Roborace tient autant de la compétition que du divertissement, l’esthétique a été un critère particulièrement important de notre cahier des charges« .

L’objectif affiché par ses promoteurs est de « fournir une plateforme de compétition aux solutions de conduite autonome qui sont en train d’être développées par de nombreux industriels de l’automobile et d’acteurs majeurs de la technologie, dont certaines universités« . A l’instar de la formule 1, les compétitions de voitures autonomes offriront un terrain de jeu, d’expérimentation et de promotion sans équivalent pour les constructeurs automobiles qui se lancent un à un dans la course à l’autonomisation. Oubliez les Ferrari, Mercedes et autres consorts, imaginez plutôt un duel épique pour la première place entre les ingénieurs de Tesla et de Google, juste devant le bolide d’Apple, bon troisième. Le CEO de la Formula E, Alejandro Agag ne mâche pas ses mots: « Aujourd’hui est un jour historique pour le sport mécanique et l’industrie automobile. Les premières images de la Robocar de Daniel Simon représentent une vision du futur de l’automobile, une vision de notre futur« .

Le design de la roborace autonome de Daniel Simon

A l’instar des Clio Cup, tous les participants disposeront du même véhicule. La différence se jouera sur le logiciel que les 10 équipes de programmeurs y intégreront. Cette nouvelle catégorie rebat donc toutes les cartes puisqu’il faudra à la fois se prévaloir de compétences en mécanique, en course, mais aussi en informatique. Les entreprises d’informatique devront ainsi acquérir des compétences techniques et mécaniques qu’ils n’ont pas forcément, et à l’inverse, les constructeurs traditionnels devront développer un savoir-faire en informatique et robotique.

Le design de la roborace autonome de Daniel Simon

Le fait qu’il n’y ait pas de pilote embarqué ouvre grand le champ des possibles, puisque les constructeurs n’auront plus à composer avec la contrainte la plus capitale : le pilote. La taille et la sécurité de l’habitacle, la vitesse de pointe, d’accélération ou bien de freinage pourront être totalement libres. Plus besoin d’épargner au pilote les effets d’un transfert de charge trop important. De quoi pulvériser le nombre de G tolérable par le corps humain !

Outre Pékin et Long Beach en Californie, la Roborace fera étape dans bien d’autres villes du monde. Moscou, Londres, Berlin, Mexico, Putrajava (Malaisie), et Punta del Este (Uruguay), toutes auront droit à leur course de bolides sans pilote.

[EDIT du 05/08/2016]

L’équipe de Roborace vient de dévoiler ses ambitions en termes d’équipements technologiques pour sa future voiture de course. Radars, lidar, caméras, capteurs ultra-sons, caméras 360°… tout y passe !

Roborace_Diagram02_2000px.0

Crédits Photos : Daniel Simon pour Wired.


Laisser un commentaire

  1. Anticipation

    Il est vrai qu'il fait de superbes engins, je suis amoureux de ses designs, c'est le top du top ! par contre la voiture est tout de suite impossible à faire de part la portance qu'elle va générer, telle qu'elle est, elle va tout de suite faire un salto arrière à pleine vitesse !