Le robot ATLAS version 2016 dévoilé en vidéo

Humanoïde ATLAS nouvelle génération 2016

La société Boston Dynamics a encore frappé fort dans le domaine des robots humanoïdes. Avec une longueur d’avance presque décourageante pour les autres entreprises de robotique, cette société américaine appartenant désormais à Google (via la société Alphabet) se démarque toujours plus par ses innovations technologiques.

Présenté au travers d’une simple vidéo sur Youtube dans différentes situations, on peut constater rapidement les capacités surprenantes du robot :

Avec déjà plusieurs millions de vues sur Youtube, la société semble très bien maîtriser sa publicité en ne faisant pour l’instant aucun autre communiqué à ce sujet.
Ainsi, peu d’informations circulent encore sur ce robot qui est la « mise à jour » de son prédécesseur avec une taille revue d’environ 1,75 m au lieu de 1,9 m et d’un poids quasiment divisé par deux avec 82 kg (précédemment 156 kg).

Photo de face et dos du robot humanoïde ATLAS

Sur le plan technique…

Techniquement, tout a été revu. Le plus gros travail s’est concentré sur les membres principaux lui permettant d’effectuer des mouvements plus proches de l’être humain. En le comparant à son grand-frère, le plus frappant reste bien évidement son agilité et sa rapidité à s’adapter de manière très naturelle au milieu qui l’environne, ce qui nous fait penser bien évidemment à son système de programmation.

L’intelligence artificielle

C’est bien là ce qui semble être le point le plus incroyable des innovations apportées à ATLAS. En regardant la vidéo, on peut facilement imaginer que quelqu’un pilote à distance le robot grâce à une télécommande. Mais pour ce qui est de sa capacité à se déplacer et à corriger son équilibre et sa position selon l’espace qui l’entoure, cela relève réellement d’une intelligence artificielle très complexe.

Quel avenir ?

Comme ASIMO de Honda, on pourrait imaginer qu’il est prévu de réduire et même de supprimer toute la partie « sac à dos », lui concevoir une tête et des mains afin de lui donner une apparence morphologique plus proche de celle d’un humain.

L’avenir d’avoir parmi nous des robots ressemblant au film « I-Robot » paraît alors très concret.
Enfin, on peut tous se demander à quoi serviront-ils ? Seront-ils utilisés pour le meilleur ou pour le pire ? Encore des questions qui relèvent de l’éthique qu’il faudra se poser semble-t-il plus rapidement que prévu …

Un robot dans la neige

Un robot humanoïde trébuche dans la neige

Un robot humanoide marche dans une forêt enneigée

DreamBen
« J’ai toujours aimé la robotique et observé leur évolution au cours des années. Même si je n’en conçois pas directement, ce qui m’intéresse dans ce domaine, est l’art de savoir regrouper toutes les technologies les plus complexes et diversifiées dans un seul système. Les humanoïdes sont à mon goût les plus complexes et les plus intéressants à développer. »


Laisser un commentaire