Un robot chinois imprimé en 3D

Les nouvelles technologies continuent de prendre une place de plus en plus importante. Tandis que la robotique prouve qu’elle permettra de soutenir des populations vieillissantes, l’impression 3D, elle, assure que la robotique soit accessible à tous pour un prix défiant toute concurrence. C’est ce que prouve Good Child, le dernier né de l’entreprise chinoise Jiangxi Investment Co.

L’entreprise a commencé le développement du robot en 2012. Ce robot est conçu pour de l’assistance à personne à domicile. Il est capable de surveiller l’état de santé de son propriétaire en mesurant leur tension artérielle, leur taux de glycémie ou leur température corporelle. Il peut en outre suivre en temps réel la position de son propriétaire afin de la communiquer à ses proches en cas d’urgence. A côté de ces fonctions médicales, le robot remplit le rôle d’un compagnon. Il peut tenir une conversation et offrir un sentiment d’amitié à des personnes isolées. Le robot est conçu à partir de pièces imprimées en 3D, lui permettant d’être peu coûteux et facilement disponible.

Baptisé Good Child, le robot est conçu selon le personnage traditionnel asiatique du Roi Singe. Ce personnage est l’un des plus connus en Asie et est généralement représenté comme attachant et amical (et un peu facétieux). Good Child mesure 1 mètre 40 et pèse 22,5 kilogrammes. L’utilisateur peut interagir avec le robot par la voix, par des gestes ou grâce à la tablette intégrée. Ceci permet une utilisation par tout un chacun sans courbe d’apprentissage.

En version bêta pour l’instant, le robot sera commercialisé en plusieurs versions dont le prix ira de 800 $ (730 €) à 3 000 $ (2 730 €), ce qui le place dans la gamme des robots abordables financièrement. Selon l’une des personnes chargées de tester le robot, « ce dont nous avons besoin est clair. Nous avons besoin d’un compagnon lorsque nos enfants sont absents. Des robots comme celui-ci peuvent nous parler et nous aider à faire beaucoup de choses. Ce sont un peu des gardiens. »


Laisser un commentaire