Un robot-jouet mécanique à imprimer soi-même

Un robot-jouet mécanique à imprimer soi-même

L’impression 3D offre la possibilité à la robotique de se démocratiser en étant présente dans tous les foyers. De plus, la plupart des schémas d’impression en 3D étant en open-source, elle permet aussi aux roboticiens de continuer à développer de nouvelles technologies. Ou au grand public de découvrir comment fonctionne la mécanique.

C’est le cas du robot d’Alex Crease, un petit véhicule fonctionnant uniquement grâce à des courroies et des poulies. Alex Crease est un étudiant à l’université Franklin W. Olin dans l’état du Massachusetts. Passionné d’impression 3D, ce jeune homme cherche en permanence des nouvelles façons d’utiliser cette nouvelle technologie. C’est pour cette raison qu’il a développé une nouvelle technique d’impression appelée « co-processing » (co-traitement ou co-transformation), une technique qui consiste à modifier et ajuster un objet imprimé en 3D durant l’impression afin de créer du contenu intégré.

Un robot pour apprendre la mécanique

Alex Crease propose donc des plans en open-source pour imprimer votre propre robot. Baptisé PulleyBot (RobotPoulie), un robot-jouet à actionneur unique dont la transmission entière est gérée par un système de poulies. Grâce aux poulies et aux courroies, l’actionneur peut ainsi actionner les roues et faire avancer le robot. Alex Crease a conçu ce robot afin de permettre à chacun de comprendre comment la mécanique fonctionne. En effet, en changeant le sens de rotation de certaines poulies, en changeant les courroies ou en les tordant, il devient possible de changer la vitesse du robot ou la direction dans laquelle il avance.

Un robot à plusieurs vitesses

Les pièces imprimées en 3D du robot

Le robot d'Alex Crease


Laisser un commentaire